lendix

devient

logo
En savoir plusContinuer sur october.eu

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site web. En continuant sur notre site, vous acceptez ces conditions. En savoir plus

#3 – Refinancer son entreprise

27 septembre 2019

October apporte des solutions de financement aux entreprises à chaque moment clé de leur croissance.

Nous avons distingué 9 “Moments de vie” et reviendrons, dans ce troisième article de la série, sur le refinancement.

Refinancement

Les entreprises ont plus d’une option pour se financer. Il existe des moyens traditionnels, comme le prêt bancaire, l’émission d’obligations ou encore la vente d’actions. Grâce au développement récent des FinTech, de nouvelles alternatives comme le financement participatif ont permis aux activités de crédit-bail (i.e. location avec option d’achat) et d’affacturage de se financer plus facilement.

Il est primordial que le financement choisi corresponde aux besoins de l’entreprise bien que ces derniers varient dans le temps. Si les taux d’intérêt baissent ou qu’une entreprise croît, il peut être avantageux pour celle-ci de se refinancer.

Avec le refinancement, une entreprise remplace son emprunt existant par un nouveau.

Le prêt bancaire n’est pas la seule alternative au refinancement : par exemple, l’entreprise Eco Lodge de l’Etoile d’Argens a emprunté 625.000€ sur October pour refinancer l’aménagement paysager de terrains nouvellement acquis.

Analyse de l’équipe de crédit

« Pour réduire ses coûts, une entreprise peut refinancer son prêt actuel par un prêt à un plus faible taux d’intérêt. Elle peut aussi prolonger sa durée. Cela réduit ainsi le montant remboursé mensuellement. Il est aussi possible de réduire ses remboursements mensuels et le paiement des intérêts en remboursant une partie du prêt. 

L’objectif du refinancement peut être, à l’inverse, d’augmenter le montant emprunté pour entreprendre de nouveaux investissements.

Le dernier objectif du refinancement est la consolidation de plusieurs prêts. En fusionnant plusieurs produits de crédit en un seul, une entreprise arrive à obtenir un taux d’intérêt inférieur à la moyenne actuelle. 

Contrairement à l’internationalisation ou à la numérisation, il n’y a pas de risque opérationnel après une opération de refinancement. Son succès ne dépend pas d’un nouvel investissement. 

Il y a toutefois des coûts associés à cette opération : d’une part, les frais de résiliation anticipée d’un contrat et, d’autre part, une commission pour le nouveau financement. »

Tim, Équipe crédit d’Amsterdam

« retournez à la liste des articles