lendix

devient

logo
En savoir plusContinuer sur october.eu

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site web. En continuant sur notre site, vous acceptez ces conditions. En savoir plus

Compte-rendu de la 6ème Soirée Prêteurs

21 décembre 2018

Jeudi 6 décembre dernier avait lieu la sixième Soirée Prêteurs dans les locaux d’October à Paris. Plus de 50 Prêteurs se sont réunis pour l’occasion. Merci à tous d’être venus folded hands
Voici un compte rendu pour ceux qui n’ont pas pu participer.
1/ La typologie de Prêteurs
Olivier Goy, fondateur d’October, a débuté la soirée par une cartographie des prêteurs October dans le monde ! October compte aujourd’hui une communauté de 45 000 prêteurs dont plus de 15 000 sont actifs (i.e. ont prêté au moins à un projet).
Comment sont répartis géographiquement nos prêteurs ?
  • 90% en France
  • 5% en Espagne
  • 1% à l’international (hors France, Espagne et Italie)
  • 4% en Italie
Les prêteurs français sont les plus nombreux aujourd’hui. October France est actif depuis 4 ans maintenant, contrairement à l’Espagne (2 ans) et à l’Italie (1 an).
Fun fact ? Les prêteurs internationaux prêtent en moyenne 10% de plus par projet que la moyenne des Prêteurs toute nationalité confondue (144€ / projet). Par ailleurs, les prêteurs internationaux sont en grande majorité des français expatriés en Asie et sur le continent Américain.
À quoi ressemble le prêteur type ?
  • 88,3% d’hommes
  • Moyenne d’âge :  42 ans
  • Citadin
  • Portefeuille moyen : 3.400 €
  • 30 projets en moyenne au sein de son Portefeuille
Pour la petite histoire, Olivier s’est ensuite comparé à un prêteur type : il entre dans quasi toutes les cases à un détail près, son Portefeuille est beaucoup plus diversifié ! Pour quelle raison ? C’est la promesse des dirigeants d’October que celle d’investir automatiquement et systématiquement dans tous les projets October. En anglais on parle de “skin in the game!”, en français en moins sexy mais tout aussi véridique, d’alignement d’intérêts avec les prêteurs.
2/ Les Awards
Nous avons souhaité rendre hommage à nos prêteurs qui contribuent tous les jours à faire d’October la première plateforme de prêt participatif en Europe continentale. 3 prix ont été mis en jeu et remis aux Prêteurs présents :
  • Le prix du prêteur le plus diversifié (celui ayant le plus de projets) : Frédéric M. (293 prêts) a remporté une boîte de chocolats Alain Ducasse, clin d’oeil à notre premier emprunteur.
  • Le prix du prêteur le plus européen (celui ayant le portefeuille comprenant de nombreux projets espagnols italiens et néerlandais) : Morgane D. (avec 64,3% de prêts européen) a remporté un assortiment de spécialités locales. 
  • Celui du meilleur VRP d’October (celui qui est parvenu à convaincre le plus d’amis à rejoindre la plateforme en utilisant son code parrain): Patrick S. (avec 721 filleuls) a remporté un pull October. 
3/ Quelques données 
Depuis le lancement d’October, c’est 532 millions d’euros qui ont été prêtés aux PME françaises, espagnoles, italiennes et maintenant néerlandaises. 87,5 millions d’euros ont été remboursés aux prêteurs, dont 12,5 millions d’euros d’intérêts. Il a eu au total 539 projets financés et une communauté de prêteurs particuliers de plus en plus importante et active avec 15 000 particuliers actifs récurrents.
Nous avons de plus en plus de prêteurs italiens et espagnols, et les premiers prêteurs néerlandais apparaitront très prochainement sur ce graphique (60 Prêteurs aujourd’hui). 
Nous vous remercions pour votre confiance et engagement à nos côtés ! Joli clin d’oeil lors du record de vitesse sur le projet Adecco avec 4,6 prêts par seconde !
4/ Retour sur l’avantage October pour les emprunteurs
Ralph Crockett a rejoint l’équipe October en Juin dernier en qualité de Directeur Commercial Europe. Il est revenu sur les raisons qui poussent les emprunteurs à se financer chez October.
  • Fonds sous 7 jours : la rapidité de financement est quelque chose qui parlent à des dirigeants qui doivent se positionner rapidement suite à des appels d’offre (l’achat de matériel à prix compétitifs par exemple)
  • Expérience client au centre : tout est en ligne, sans paperasse. Les équipes sont formées à comprendre l’activité de nos clients et leurs enjeux : en quelques clics, les entreprises peuvent faire une demande en testant leur éligibilité et en ajoutant leurs liasses fiscales directement.
  • Sans caution personnelle. 
  • Moments clefs de la vie des entreprises : dans la continuité de cette absence de caution personnelle nous savons financer des actifs que les banques sont réticentes à financer. On parle alors d’actifs immatériels / intangibles : recrutement, rénovations, achat de logiciels, etc.  
Les entreprises ont aujourd’hui l’opportunité de faire appel à des sources de financement diversifiées, de mettre en concurrence les banques et d’autres acteurs sur l’expérience utilisateur. October permet d’accompagner les entreprises lors des moments clés de leurs évolutions. 
5.1/ Retrospective 2018 : 1er semestre
L’année 2018 a été riche en actualité. Lors du premier semestre, 3 points sont à souligner : 
  • La nouvelle poche de 200M€ pour les institutionnels avec des grands noms tels que FEI, BPI, Groupama, etc.
  • Le fonds de garantie de l’état Italien : Celui-ci permet de couvrir partiellement les Prêteurs en cas de défaut. Ce fond est unique chez October grâce à la présence d’institutionnels. Elle ne couvre pas toutes les sociétés (nous vous le signalons sur les descriptifs de projets italiens).
  • La levée de fonds de 32 millions d’euros pour financer notre tech, le développement international, le recrutement de manière générale, etc. 
5.2/ Retrospective 2018 : 2ème semestre
Lendix devient October
Pour capitaliser sur ce nouveau nom nous avons lancé un nouvelle campagne de publicité côté emprunteur avec presse, radio, publicités digitales. 
  • L’opération Grandir Ensemble : En bref ? 11 grands groupes montrent la voie de la diversification des sources de financement aux PME en empruntant symboliquement chacun 100.000€ sur October. Ces projets ont été financé à 100% par les Prêteurs particuliers.
  • L’ouverture d’October aux Pays-Bas : le premier projet a été financé le 6 décembre par 930 prêteurs.  
6/ Point sur le recouvrement 
La vie des entreprises n’est pas un long fleuve tranquille : les sociétés ont des hauts et des bas sur le plan business, opérationnel, etc. Cela peut être :
  • Des baisses d’activités,
  • Des problèmes de facturations, 
  • Des problèmes de personnel, 
  • Des incidents type inondations, incendies, équipements qui ne fonctionnent pas comme prévu, etc. 

 

Nous avons une équipe de recouvrement expérimentée : 4 personnes au total : 2 à Paris, 1 à Milan, 1 à Madrid. Il est impératif d’avoir une présence locale pour une efficacité maximale. Prêter au PME comporte un risque au même titre qu’investir en action ou obligation. 
Une constante chez October ? La transparence sur les évènements qui peuvent perturber la vie d’une entreprise (bons et mauvais). 
On ne prend rien à la légère et on ne baisse jamais la garde. Le 5 du mois les prélèvements des échéances partent et entre le 5 et le 15, c’est une course qui démarre pour l’équipe recouvrement : coups de fils, mails, rendez-vous, pression maximum pour recouvrer l’échéance du mois. C’est le début de la procédure amiable. Si on se rend compte que l’emprunteur est coriace, nous passons au recouvrement judiciaire avec l’aide de nos partenaires recouvrement.
En chiffres ? L’efficacité d’une équipe de recouvrement se mesure au montant recouvré. Il est de 70% depuis la création d’October. 
  • Recouvrement amiable : 15 projets pour un montant de 6,5M€
  • Recouvrement judiciaire : 23 projets pour un montant de 5,2M€. 
Le recouvrement judiciaire comprend les entreprises en procédure collective (plan de sauvegarde, RJ et LJ) ainsi que les projets pour lesquels, nous October, avons décidé d’entamer des actions judiciaires. 
Il y a également :
  • 19 entreprises en procédure collective (6 en liquidation judiciaire, 13 en redressement judiciaire) L’action October est plus limitée sur ce type de projets. Nous déclarons les créances pour le compte des Prêteurs et faisons le suivi avec le mandataire judiciaire. 
  • 4 entreprises en recouvrement judiciaire. Nous, October, avons décidé d’entamer des actions judiciaires. 
6/ La diversification
La diversification est la seule stratégie d’investissement qui vous permet de vous protéger du risque de perte en capital : un portefeuille diversifié rend le défaut (qui est inéluctable) moins douloureux. Encore une fois il est important de répéter que diversification signifie pour un montant à prêté équivalent, mieux vaut répartir de petits montants sur de nombreux projets que l’inverse.
Vous l’attentiez, la spécialité des soirées prêteurs : ce graphique représente TRI net des défauts des prêteurs en fonction du nombre de projets dans leur portefeuille. 
Nous pouvons remarquer qu’une partie des Prêteurs (4,2% dès 15000) ont un TRI négatif, dû à un ou plusieurs projets en défaut dont ces derniers représente une part importante de leur portefeuille. À partir de 10 projets, aucun Prêteur ne possède un TRI négatif.
 Une certaine stabilité du TRI est notable lorsque le nombre de projets dépasse 50. A ce niveau, la plupart des Prêteurs  possède un TRI égal à 5%.
7/ La tech
Voici notre tout nouveau site web avec le changement de nom October – la transition pour vous a été simple (enfin on l’espère), il a juste fallu remettre votre mot de passe. Pour vous le changement a été fait dans la nuit, mais derrière cela a été un chantier Tech sollicitant toute l’équipe qui a duré plus de 2 mois
Et bien c’est cela la Tech chez October, c’est tout ce que vous ne voyez pas. Ce qui rend votre expérience utilisateur ainsi que celle des emprunteurs uniques. Nos efforts sont toujours portés vers l’expérience client et la sécurité de vos données : aussi bien vous en tant que prêteurs mais également celle des emprunteurs.
8/ Les chantiers 
Améliorations sur mobile en 2018 surtout car c’est un tiers d’entre vous qui prêtent sur mobile ! Page portefeuille, code parrain, chat live avec l’équipe prêteurs, etc.
Nouvelles règles de prêt :
– Les 48 heures de prévisualisation pour plus de transparence. Les projets sont visibles sur la plateforme 48 heures avant leur ouverture au prêt. Tous les prêteurs peuvent accéder à l’information disponible sur la page du projet, qui comprend : le montant, la durée et le taux du prêt, la description du projet, etc. Les prêteurs pouvaient se précipiter pour prêter sans prendre un temps suffisant pour évaluer un projet. Parce que la clé du prêt participatif est que les prêteurs décident eux-mêmes et en toute connaissance de cause où va leur argent, nous pensons que ceci est problématique à moyen terme. Nous sommes convaincus que l’introduction de cette période de consultation représente un changement très positif pour les prêteurs. Elle leur permet de continuer à examiner les projets et à exercer sciemment leur choix.
– Nous avons pris la décision de limiter le montant maximum à 100€ pour les projets en dessous de 250.000€ afin de permettre à beaucoup plus de prêteurs de participer aux projets. 
Nous remercions encore les prêteurs ayant pu être présents et vous attendons plus nombreux à notre prochain rendez-vous ! 
« retournez à la liste des articles