lendix

devient

logo
En savoir plusContinuer sur october.eu

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site web. En continuant sur notre site, vous acceptez ces conditions. En savoir plus

Les 10 gagnants sont… #BigBangFigaro

8 mars 2019

Le 27 mars prochain, se tiendra à Paris la 3ème édition du Big Bang Éco orchestrée par Le Figaro. Pour l’occasion, chefs d’entreprise, scientifiques, philosophes, artistes et entrepreneurs participeront à une journée de débats et de discussions sur l’impact de la révolution digitale sur notre quotidien et notre avenir avec un focus sur le secteur financier.

Olivier Goy, fondateur de la plateforme October, interviendra dans le cadre du débat “Peut-on se passer des banques ?”

Afin de vous faire remporter quelques places pour participer à cet événement, nous avons lancé il y a une semaine un concours demandant un soupçon d’imagination et de créativité. Voici en exclusivité les réponses de nos 10 gagnants. Bravo à eux 👏 et merci à tous les participants d’avoir joué le jeu 🙏

Anthony C.

Peut-on se passer des banques ?

Des Banques ? Oui.

De réponses rapides à un besoin de financement ? Moins facile…

Qui est en mesure aujourd’hui d’apporter une réponse rapide ? Sans coûts cachés ? Indépendante ? Flexible ? Ou simplement complémentaire ? Européenne (October.eu)?

Demandez aux emprunteurs d’October ! Eux savent comment se passer « des banques ».

 

Jean-Louis D.

Pour répondre à cette question demandons : qu’est-ce qu’une banque ? Une réponse simpliste : Un établissement qui recueille l’argent de chacun pour le redistribuer entre ceux qui en cherchent et ceux viennent le déposer pour le faire travailler.

Aujourd’hui le numérique permet de mettre DIRECTEMENT en rapport ces prêteurs et emprunteurs. Donc plus besoin de banque …CQFD 😜 !!!

 

Jeremy G.

Qui nous prêterait de l’argent ? Comment sécuriserons-nous notre argent ? Quel sera le moyen de paiement utilisé ? Nous serions livrés à nous-mêmes dans la gestion de notre patrimoine. Peut-on se passer des banquiers ? Oui mais pas de la centralisation de nos richesses.

 

Michel R.

Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme. A. LAVOISIER

L’Economie requiert la réalisation d’opérations financières, cœur d’activité des banques qui disposent de moyens et d’organisations ad hoc.

Economie et Technologie évoluant, les opérations financières se modifient dans leurs natures et formes, les opérateurs doivent en faire autant !

On ne peut donc pas se passer de la Banque mais on peut se passer de la banque traditionnelle !

 

Matthieu L.

Une réponse pleine de poésie… et de créativité 😊

Un, l’argent est frappé dans le métal c’est l’heure du pur et dur les banques stockent !

Deux, l’argent se numérise mais doit cohabiter avec l’or, c’est la banque actuelle.

Trois, le crowdfunding surfe, les banques perdent la mainmise.

Un, deux, trois IMaginons que le digital permettra de contourner les chemins d’aujourd’hui.

 

Jean-Louis L.

On peut se passer des Banques d’hier, car vite rattrapées par les Fintech comme October.

Il sera difficile de se passer des Banques qui savent se réinventer, proches des clients.

Les Banques dynamiques d’aujourd’hui continueront à évoluer, souvent lentement, elles sauront développer des partenariats créatifs : avec October ?

 

Mickaël H.

Oui,

Les banques sont devenues des bureaux d’enregistrements où l’on y saisit des données en attendant le résultat de « la machine ». L’historique, le relationnel et la prise de risque n’ont plus de place.

A l’image des hypermarchés qui perdent des parts de marché à cause de leur manque de proximité, les solutions alternatives aux banques ont probablement de beaux jours devant eux…

 

Boris.L

Ce n’est pas tant des banques dont nous pouvons nous passer que des prêteurs qui permettent aux entrepreneurs en particuliers ou à chacun d’entre nous en général d’investir et de créer. Qu’on les appelle Banques, Prêteurs Solidaires, ou simples particuliers ce sont les moyens de financement qui sont indispensables.

 

Valentin.S

Aujourd’hui non :

– Qui créerait la monnaie ?

– Quelle stabilité monétaire, rôle de la banque centrale ?

On peut diminuer leur impact :

–  Blockchain : smart-contract et transferts sécurisés

– Crowdlending #October

– Crowdfunding

– ICO is the new IPO

 

Sylvain C.

On vous l’accorde, la réponse ne tient pas tout à fait en 280 caractères… 😉

En quelques mots, une banque est et reste un établissement de crédit soumis à l’obtention d’un agrément d’une autorité bancaire (Banque centrale du Pays, Ministère des Finances, ou ACPR/AMF comme en France). La banque reste un collecteur de devises et octroie des crédits pour le plus grand bien de l’économie.

Associés à ces établissements actifs au quotidien, on retrouve désormais une grande diversité d’acteurs financiers, sur un marché de plus en plus éclaté et spécialisé. Disparu le modèle de la Banque universelle qui avait trait avant 2007, elle laisse la place à des acteurs financiers qui se positionnent sur des marchés spécialisés en concurrent ou pour renforcer l’accès au marché du Crédit. October dans son approche crowdfunding auprès des acteurs type TPE/PME permet une meilleurs fluidité de l’argent pour des sociétés qui ont des difficultés à se faire financer dans les ratios (Fonds Propres) des établissements bancaires actuels : SUPER !

Alors, peut-on se passer des Banques ? en absolu, non car sinon pas de fluidité fiduciaire ni de flux financiers (ce qui est à la base de l’économie et des échanges, rappelons-nous le crack de 2008/09), mais des acteurs complémentaires pour diversifier l’offre de Crédit OUI ! Vous l’avez d’ailleurs bien compris !

« retournez à la liste des articles