lendix

devient

logo
En savoir plusContinuer sur october.eu

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site web. En continuant sur notre site, vous acceptez ces conditions. En savoir plus

#2 – Investir dans l’internationalisation

13 septembre 2019

 

October finance chaque étape décisive de la croissance d’une entreprise. C’est en accompagnant les entreprises dans chacune de ces étapes, ou“Moments de vie”, qu’elles peuvent croître. Après un premier article sur la digitalisation, nous nous concentrons maintenant sur un second “Moment de Vie”, l’internationalisation 🌎.

 

S’internationaliser

L’Union européenne a facilité le libre-échange entre les États membres. De son côté, l’évolution technologique a accru le commerce des biens et des services. Les frontières jouent aujourd’hui un rôle moindre créant une opportunité d’expansion à l’international. Nous intervenons, entre autre, sur ce type de projets :

  • L’ouverture de nouveaux points de vente,
  • La mise en place d’une nouvelle ligne de production.

Les banques peuvent être réticentes à financer l’internationalisation tout comme la digitalisation car la prise de garantie sur ce type de projets n’est pas évidente.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’un investissement intangible et souvent complexe ou jugé risqué pour ces dernières. En tant qu’alternative au système bancaire traditionnel, nous recevons régulièrement des demandes de financement répondant au besoin d’internationalisation. Par exemple, Gymage a emprunté 800.000€ en avril 2018 pour ouvrir une nouvelle agence à Miami.

Pour l’anecdote, October se développe également à l’international. La plateforme a été fondée en France, puis s’est implantée en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas et plus récemment en Allemagne.

 

Les opportunités du développement international

“L’expansion internationale permet aux entreprises de conquérir de nouveaux marchés et d’augmenter leur chiffre d’affaires. Ainsi, en produisant davantage, elles réalisent des économies d’échelle. Elles peuvent également se créer un portefeuille de clients diversifiés afin de ne pas dépendre du réseau d’un seul pays. Une expansion internationale réussie contribue à générer un chiffre d’affaires supplémentaire pour l’entreprise et contribue à un placement utile de l’épargne de nos prêteurs. 

L’investissement en vue d’une internationalisation comporte cependant des risques que chaque prêteur doit garder à l’esprit. Cela entraîne des différences de législation, de langue et de culture. Bien que de nombreuses lois et réglementations internationales soient appliquées, des spécificités locales subsistent. En outre, il s’agit de savoir si un produit qui se vend bien dans un pays se vendra tout aussi bien dans un autre. Les variations de taux de change peuvent, par exemple, avoir un impact sur le succès de l’expansion internationale.

Lors d’une demande de financement, October analyse la solvabilité de l’entreprise. Différents aspects sont examinés. L’entreprise a-t-elle une bonne stratégie ? Les différents marchés ont-ils été explorés ? La cible est-elle bien définie ? Les revenus seront-ils encore suffisants si l’internationalisation ne se déroule pas comme prévu ? Pour nous, il est essentiel que chaque entreprise ait les réponses à ces questions, avant d’envisager d’investir. Si ce n’est pas le cas, l’entreprise doit disposer de ressources suffisantes pour rembourser le prêt. »

Bob L., Équipe crédit d’Amsterdam

« retournez à la liste des articles