logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

emprunteurs

Financer son entreprise, c’est aussi simple que de réserver un hôtel en ligne

Née de la crise financière de 2008, October s’est donnée pour mission d’offrir plus d’options de financement aux PME européennes. À l’époque, nous ne pensions pas traverser une telle pandémie, mais nous savions déjà que l’avenir serait digital. Nous l’avons soutenu à maintes reprises mais, aujourd’hui plus que jamais, October apporte une vraie solution.

Aujourd’hui, nous finalisons le financement de notre 100e entreprise espagnole. 100, ça peut paraître peu, mais en trois ans, nous avons vécu beaucoup de choses. Quand October, anciennement Lendix, a débarqué en Espagne, nous savions que nous entrions dans un marché très bancarisé. Nous savions que ce serait un défi de changer les habitudes des emprunteurs. Quand nous avons commencé à opérer, nous avons expliqué à nos clients que nous étions une plateforme de financement participatif, où 22 000 prêteurs financeraient leurs projets. Au début, ils n’étaient pas totalement convaincus. Ils étaient attachés à leurs banque, développant à leur égard une sorte de syndrome de Stockholm. Ils ne voulaient pas que leur projet soit publié, ils étaient inquiets de ce que leurs banques diraient, et des répercussions possibles…

Pour surmonter ces inquiétudes, nous avons dû établir une confiance en étant transparents pour tous les participants et les parties prenantes. Nous leur avons expliqué qu’ils n’avaient pas besoin de se rendre physiquement dans nos bureaux ou d’apporter des centaines de documents pour analyser leurs projets. Ils pouvaient faire leur demande en 3 minutes en ligne sur la plateforme. Certains n’y croyaient pas. Plus d’un emprunteur a souhaité venir dans nos bureaux juste pour nous rencontrer.

Nous avons toutefois constaté un changement de comportement des entreprises espagnoles dû en partie à l’évolution du marché : de grandes fusions et acquisitions, comme celle de Banco Popular, la digitalisation du secteur financier sous l’impulsion des fintechs et d’une pandémie sans précédent. Aujourd’hui, les entrepreneurs sont conscients des atouts et des avantages de la diversification de leurs sources de financement au-delà de leurs banques traditionnelles. Ils savent que la publication de leur projet est un signe de croissance et une opportunité de faire connaître leur entreprise à une large communauté européenne de prêteurs. Ils n’envisagent pas de partenariats financiers sans solution digitale. Après tout, si vous pouvez réserver un hôtel avec votre téléphone, pourquoi ne pas financer votre entreprise en quelques clics ?

Aujourd’hui, les entrepreneurs ne se contentent plus de la relation traditionnelle, ils exigent une procédure à distance. Cela leur permet d’économiser du temps et des efforts, de réduire leurs frustrations et d’accroître les chances d’obtention du financement dont ils ont besoin.

Aujourd’hui, les entrepreneurs veulent s’adapter à ce nouvel environnement. Ils saisissent toutes les opportunités pour adapter leur offre aux clients ainsi que leurs chaînes de production, pour acquérir de nouvelles entreprises et pour entrer sur de nouveaux marchés…

Et maintenant ? Dans ce contexte économique, comment October fait-il face à la situation ? Aujourd’hui, revenons à notre devise d’origine : « Ensemble, donnons du crédit aux PME » car ce petit bout de notre passé est plus que jamais l’avenir d’October.

En plein cœur de la crise pandémique, le terme « Ensemble » est plus fort que jamais. Les investisseurs privés veulent participer à l’économie réelle. Les investisseurs institutionnels ont besoin de diversifier leurs actifs. Les institutions financières veulent véritablement digitaliser leur processus de crédit et offrir une expérience client positive. Les institutions supranationales, nationales et régionales lancent des programmes de soutien aux PME en crise.

Nous sommes une entreprise technologique, offrant des solutions digitales aux PME, permettant aux entreprises de prospérer en simplifiant et en démocratisant leur financement. Nous allons continuer à investir pour créer une technologie qui offre la meilleure expérience possible au client. Nous croyons au pouvoir de la collaboration pour réaliser notre mission. En Espagne, nous collaborons déjà avec Bankia et Liberbank et depuis février nous avons le soutien de l’ICO. Nous allons continuer à travailler pour obtenir le soutien de plus d’institutions espagnoles et européennes et pour créer des alliances et des partenariats avec les acteurs clés du marché. Tout cela dans le but d’augmenter notre offre afin d’aider les PME à se développer.

Vous voulez connaître la suite ? C’est très simple. Nous allons continuer à rendre l’expérience du financement plus rapide et plus facile pour que les PME espagnoles puissent à nouveau retrouver une croissance.