logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

emprunteurs

Initiatives emprunteurs : la Compagnie de Phalsbourg et Côme

Cette semaine, nous avons rencontré deux emprunteurs pleinement touchés par les conditions de fermeture des commerces liées au confinement. Découvrez les « Initiatives emprunteurs » de la Compagnie de Phalsbourg et de Côme.

Tandis que la Compagnie de Phalsbourg a activé des mesures exceptionnelles pour aider ses commerces, la chaîne de restauration Côme a quant à elle adapté son activité pour aider les soignants de l’Hôpital Saint Joseph.

La Compagnie de Phalsbourg soulage la trésorerie des commerçants

La Compagnie de Phalsbourg, active dans la promotion et la gestion immobilière de centres commerciaux, d’hôtels et de grandes opérations urbaines a financé en 2019 sa croissance chez October. Depuis quelques semaines, l’épidémie du Covid-19 touche de plein fouet ses clients. Ils se trouvent de fait en difficulté financière et ne peuvent assumer toutes leurs charges.

 

Initiatives Emprunteurs La Compagnie de Phalsbourg

Des mesures exceptionnelles

Philippe Journo, Président-Fondateur de la Compagnie de Phalsbourg, solidaire de ses enseignes nationales partenaires et commerçants indépendants a, dès le 10 mars, pris les devant en proposant des mesures exceptionnelles :

« Nous avons décidé d’annuler purement et simplement tous les loyers dus par nos clients enseignes non-alimentaires pendant les fermetures administratives, soit à ce jour entre le 15 mars et le 11 mai 2020. »

Quel coût pour la Compagnie de Phalsbourg ?

Bien que cette décision ait un coût financier important pour la Compagnie de Phalsbourg, le CEO assume totalement son choix :

« La situation est dramatique pour tout le monde, le gouvernement fait ce qu’il peut et les héros, ce ne sont pas nous, mais ceux qui, dans les hôpitaux, soignent les malades. Chacun doit, en cette période, assumer ses responsabilités. Nous assumons les nôtres. On ne peut pas raconter qu’on aime nos clients et les laisser tomber dans ce moment si difficile pour nous tous. »

 

La Compagnie de Phalsbourg conservera uniquement dans les charges facturées, celles relatives à la sécurité. En effet, pour Philippe Journo, assurer la sécurité des magasins est primordiale surtout dans le contexte actuel. Dans les semaines à venir, la surveillance et la sécurité des magasins, ainsi que des outils de travail et stocks s’y trouvant, seront donc maintenues voire renforcées.

Côme livre des repas aux soignants

L’enseigne de restauration Côme propose un concept de cantines contemporaines qui répond aux envies de fraîcheur et de fait-maison des actifs parisiens. Le gouvernement a annoncé, le 14 mars dernier, la fermeture des « lieux recevant du public non indispensables ». Côme a donc pris la décision de fermer ses 14 boutiques à emporter et en livraison pour protéger ses équipes et clients. 

Rien ne se perd, tous solidaires !

« Au moment de la fermeture de nos boutiques, nous avions des stocks très importants, dont près de 20 000 euros de stocks de produits frais. » – Valentine Puiseux, Directrice Executive chez Côme

 

Dès l’annonce du gouvernement, les équipes de Côme se sont organisées en urgence pour trier et préparer l’ensemble des produits. Elles ont chargé deux camions de produits frais (pains, fruits, légumes, saumon, poulet, fromages etc.), qu’elles ont livrés à l’association Maraud’Aide. Cette collaboration a permis la confection de repas distribués aux sans-abris et aux plus démunis dans le Val-de-Marne (94). Environ 80 repas chauds sont distribués chaque jour par l’association.

Des plats gourmands pour soutenir les soignants

Malgré la fermeture nécessaire de ses restaurants, quelques volontaires ont repris du service pendant le confinement. Les équipes de Côme ont en effet contacté le Docteur Philippe Azria, chef de service à l’hôpital Saint Joseph pour lui proposer leurs services. Ce dernier, également ami d’enfance du co-fondateur de la marque, Nabil Rhazali, a accepté sans hésiter. Ensemble, ils ont donc décidé d’organiser la livraison de 30 salades par semaine pour soutenir les équipes médicales de l’hôpital.

« Nous avons souhaité marquer notre solidarité et notre soutien aux soignants. » – Valentine Puiseux

 

Mise à part la livraison aux soignants, l’activité restauration est considérablement réduite. Avec l’annonce du déconfinement, les équipes commencent néanmoins à se préparer à une reprise partielle de l’activité prévue pour mi-mai.

« Nous travaillons sur nos manières de travailler pour ouvrir en pick up et livraison uniquement et préparer nos équipes à bien travailler et gérer les flux clients dans le respect des règles de distanciation. » – Valentine Puiseux

 

C’est aussi l’occasion pour la marque de revoir ses fondamentaux : offre, communication, formation des équipes.

 

« Cette crise, bien qu’extrêmement difficile pour notre secteur d’activité, nous paraît être une opportunité intéressante pour pousser de nouveaux canaux de vente et pour mieux digitaliser notre offre. Nous constatons aussi une solidarité forte et beaucoup de partages de bonnes pratiques entre les restaurateurs qui se poursuivront certainement à l’avenir. » – Valentine Puiseux

 

Depuis le 11 mai, Côme est de retour. La marque propose un service à emporter, en livraison et en précommande avec une nouvelle offre et un protocole sanitaire strict.

Côme, marque du groupe Kipline, a financé en 2019 sa croissance sur October.