logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

Lendix Academy – Episode 8 : L’analyse financière

📐 📏 Les chiffres ne mentent pas. Voici comment les lire avant de prêter

Précédemment : Dans l’épisode 7, nous vous avons expliqué le rôle des plateformes et celui des prêteurs. Maintenant, il est temps de creuser l’analyse financière et d’étudier les chiffres clés.

Si vous êtes en train de lire cet article c’est que vous avez bien conscience de l’importance des chiffres 👍 : connaître les différents aspects d’un prêt (montant, durée, taux) ne suffit pas pour faire un choix de prêt. Il faut aussi en savoir plus sur l’entreprise et la gestion de ses finances; c’est le seul moyen pour savoir si elle remboursera sa dette correctement et si votre prêt sera donc profitable. Comment faire cette évaluation ? Il n’y a aucun échappatoire, il faut regarder les chiffres ! 😱

Les non-financiers vont certainement trouver cet exercice très complexe, mais pas d’inquiétude, les analystes financiers sont justement là pour ça. Le plus important pour vous est de comprendre les principaux ratios et chiffres clés et dis ainsi, nous savons que cela n’a pas l’air glamour. Pour nous aider, accueillons un nouveau membre dans le fonctionnement des plateformes : l’analyste crédit 🕵️

Commençons par le BABA

💶 Chiffre d’affaires : les revenus provenant de la vente des produits ou services offerts par l’entreprise. Par exemple, le chiffres d’affaires 2016 de Bio Burger correspond à la totalité des repas vendus entre janvier 2016 et décembre 2016. Pour emprunter sur Lendix, il faut un chiffre d’affaire d’au moins 250.000€.

💰 Excédent Brut d’Exploitation : La différence entre le chiffres d’affaires et les coûts opérationnels. Dans le cas de Bio Burger toujours, c’est donc la différence entre la vente des repas et toutes les charges opérationnels (achats de matières premières, salaires, locaux, …). Plus l’EBE est élevé, plus l’entreprise a de la marge pour rembourser ses dettes et investir.

💸 Dettes nettes : Cela correspond au total des dettes financières externes moins les disponibilités en cash.

💎 Fonds propres : lors de la création d’une entreprise, les fonds propres représentent le capital initial apporté par les associés. Lors de chaque affectation de bénéfice, le montant non-distribué (sous forme de dividendes) vient augmenter ces fonds propres de manière à représenter l’augmentation de la valeur de l’entreprise pour les actionnaires. Lors d’une analyse du risque de crédit, les fonds propres doivent être comparés au niveau de dettes nettes de l’entreprise.

Maintenant, voyons comment les données ci-dessus peuvent nous aider à analyser la capacité de remboursement d’une entreprise :

1️⃣ Le ratio dettes nettes / fonds propres : pour la plupart des ratios de structure financière d’une entreprise, nous réfléchissons en terme de dettes nettes, définies comme le total des dettes financières externes moins les disponibilités. Le ratio dettes nettes / fonds propres, aussi appelé « gearing », est un ratio qui mesure le niveau d’endettement d’une société par rapport à ses fonds propres. Il donne des indications sur la structure financière de la société et sur sa dépendance vis-à-vis du financement externe.

2️⃣ Le ratio dettes nettes / EBE : le ratio dettes nettes / EBE, aussi appelé levier financier, mesure la capacité de l’entreprise à rembourser sa dette sur la base de son excédent brut d’exploitation (EBE). Il exprime en combien d’années l’entreprise est capable de rembourser sa dette au moyen de l’intégralité de son EBE.

3️⃣ Le FCCR : le FCCR (Fixed Charge Coverage Ratio ou calcul de la capacité de remboursement d’une société) correspond à : (rentabilité opérationnelle – impôt sur les sociétés / (charges financières + montant des échéances annuelles de la dette). Plus le FCCR est élevé, plus la marge de sécurité est importante. Exemple : un FCCR à 1,5 signifie que la société a un coussin de sécurité de 50% par rapport à sa capacité de remboursement. Seuls les entreprises avec un FCCR supérieur à 1 peuvent être financées.

Et enfin, deux éléments sont également important dans l’analyse d’une entreprise:

📥 Créances Clients : dans certains secteurs (notamment celui du B to B), les entreprises ne reçoivent les paiements de leurs client qu’au bout de 60 ou 90 jours. C’est ce qu’on appelle les créances clients. Le service ou le produit a été vendu mais il est payé plus tard. Des créances clients trop importantes (par rapport au chiffres d’affaires) ou mal anticipées peuvent être un problème pour l’entreprise. Les créances clients ne devraient pas représenter plus de la moitié du chiffre d’affaires.

📤 Dettes fournisseurs : De la même façon, les entreprises ne payent pas leurs fournisseurs directement mais également à 60 jours ou 90 jours. Trop de dettes fournisseurs peut être une indication de problèmes de trésorerie.

Enfin terminé, dans le prochain épisode nous verrons quelles autres analyses l’équipe Crédit fait sur les dossiers.