lendix

devient

logo
En savoir plusContinuer sur october.eu

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site web. En continuant sur notre site, vous acceptez ces conditions. En savoir plus

October, 5 ans après…

22 octobre 2019

Le 16 octobre nous fêtions à Paris les 5 ans d’October avec 500 prêteurs, emprunteurs, partenaires, actionnaires, journalistes, amis et familles qui suivent avec bienveillance notre aventure. C’était l’OctoberFest ! Ces quelques lignes sont l’occasion de partager avec les absents notre mot de remerciement… et 3 scoops !

À tous,

Merci d’être présents pour les 5 ans d’October, de notre bébé October.
« Notre » bébé, car il a aujourd’hui 106 Papas et Mamans qui composent l’équipe à Paris, Madrid, Milan, Amsterdam ou Munich.

C’est un bébé qui est encore jeune, 5 ans ce n’est pas vraiment encore l’âge de raison.
5 ans, c’est en tout cas encore trop jeune pour ne parler que du passé. En fait à 5 ans, on a surtout envie de penser à l’avenir, on est animé de l’envie d’aller visiter le monde, de partir en territoires inconnus. Les jambes fourmillent. C’est pour cela que nous allons vous partager 3 annonces en avant-première. 3 annonces qui font que dans 12 mois, vous ne devriez déjà plus tout à fait reconnaître le jeune enfant que nous sommes aujourd’hui.

5 ans ce n’est cependant pas encore l’âge de l’indépendance. À 5 ans, on a encore bien besoin de ses actionnaires. Nous les remercions de participer au financement de notre croissance. Ils étaient tous là mercredi soir (Banque Wormser, Partech, Idinvest, la famille Decaux, la famille De Benedetti, Allianz, Matmut, CNP, Weber, Pascal Oddo…). Ne vous inquiétez pas non plus, chers actionnaires, on a bien compris que vous ne vouliez pas que l’on reste à la maison jusqu’à nos 30 ans. On a bien compris, vous ne voulez pas de Tanguy dans vos portefeuilles. Et vous verrez, nous ne serons pas des enfants ingrats. En tout cas, on fait tout pour !

Mais qui est cet enfant de 5 ans ?

  • D’abord il a de bonnes notes à l’école. On a même été pris dans une super classe : le fameux Next40 lancé par le gouvernement français il y a quelques semaines. Bon il y a des grands impressionnants dans cette cour de récré (des grands comme Jacques-Antoine Granjon qui est monté sur scène pour nous raconter l’incroyable saga de VeePee). Des grands qui font 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires ! Mais ça nous pousse tous ces élèves surdoués.
  • C’est un enfant polyglotte. Il parle 5 langues. 5 ans, 5 pays.
  • Qui dit nombreux parents, dit aussi plein de maisons. On est tous ravis d’aller voir nos Papas et Mamans allemands, hollandais, espagnols ou italiens.
  • C’est un enfant très sociable avec une belle bande d’amis. Merci à nos dizaines de milliers de prêteurs particuliers et tous ces grands institutionnels qui nous accompagnent activement : Groupama, Eiffel, Bpifrance, FEI/BEI, Zencap AM… Tous ensemble c’est plus de 350 000 000 € qui ont irrigué 700 PME européennes. Parfois avec un très fort engouement : jusqu’à 2,5 prêts par seconde !
  • C’est enfin un enfant idéaliste. Son rêve n’est pas de devenir pompier, mais de faciliter la vie des entrepreneurs. C’est sa mission, sa passion. Qu’emprunter de l’argent devienne simple comme commander un taxi et plaisant comme aller au restaurant. C’est important de savoir pourquoi on fait les choses. On veut que l’on se rappelle, de manière un peu mégalo on l’avoue, dans 10 ou 20 ans d’October comme d’une société qui aura transformé la manière de se financer pour les entreprises.
    Voilà, il est temps de vous dévoiler les 3 nouvelles. Celles qui vont nous permettre de faire quelques pas de plus vers notre idéal…

#Spoiler

Nous vous donnerons ici juste les 3 grandes nouvelles sans les détailler. Plus d’informations seront apportées d’ici peu via nos communiqués de presse dédiés :

1- La sortie d’une toute nouvelle version de l’application pour les emprunteurs. La plus importante mise à jour depuis la création d’October.

2- La mise en production d’un nouvel algorithme de scoring crédit qui s’appuie sur 5 années de données accumulées, qui nous permet de mieux filtrer et cibler les entreprises, et de prêter à plus d’entre elles.

3- Après l’annonce début du mois d’une poche institutionnelle de 30m€ pour les PME italiennes, nous annonçons un nouvel engagement de 100m€ pour prêter aux PME européennes. Les noms des investisseurs seront bientôt dévoilés…

À très vite …

« retournez à la liste des articles