logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

connect

Portrait de deux talents de la fintech et de l’énergie : Claire et Chloé

Pour célébrer la journée des droits des femmes, nous souhaitions mettre en valeur deux personnalités au parcours brillant : Claire Juliard, Lead Connect chez October et Chloé Mingant, Employee Engagement and Transformation Manager chez ENGIE. Leur chemin se sont croisés au moment du déploiement de la plateforme i-DEAL* au sein du groupe ENGIE : Claire a porté le projet côté October et Chloé s’est chargée de son implémentation auprès des collaborateurs ENGIE. Cette belle rencontre est également un exemple de collaboration réussie : plusieurs projets ont déjà été financés depuis le lancement.

Bien qu’ayant évolué dans des univers différents, la fintech et les énergies, Claire et Chloé partagent des valeurs communes. Elles valorisent la curiosité et l’apprentissage et l’appliquent au quotidien dans leurs missions respectives. Chacune dans leur domaine, elles représentent le leadership au féminin.


*i-DEAL : c’est le premier partenariat October Connect et c’est surtout un outil d’engagement fort pour les employés du groupe ENGIE. La plateforme leur permet de participer au financement de projets internes et ainsi d’investir concrètement dans la croissance du groupe.

Claire Juliard, October Connect Lead

Quel est votre mission chez October ?

Je dirige notre activité October Connect, c’est-à-dire notre plateforme de neo-lending accessible à toutes les institutions financières.

Que faisiez-vous avant de travailler chez October ?

J’ai étudié dans une École de commerce française où j’ai fait une année à l’étranger (sur le campus de Singapour) et effectué plusieurs stages en France et en Belgique (conseil, journalisme, commerce) avant de rejoindre October, il y a près de 5 ans, en tant que stagiaire Customer Success.

Je suis un « bébé October » comme on dit en interne, je suis née et j’ai grandi dans cette culture qui favorise la transparence et pousse à s’améliorer au quotidien.

Qu’est-ce qui vous passionne dans votre poste ?

Je suis passionnée par l’apprentissage : nouvelles compétences, nouvelles activités, nouvelles personnes. En presque cinq ans, chez October, j’ai changé trois fois de poste pour couvrir des aspects très différents de notre activité !

J’aime évoluer dans un environnement challengeant et rigoureux : 1) nos investisseurs sont exigeants (et à raison !), 2) la réglementation est essentielle, 3) nous devons créer une expérience client dans un secteur où les contraintes (techniques, légales, etc) sont multiples.

Quelles sont les trois compétences nécessaires à votre poste ?

  • Curiosité : j’ai un rôle où je suis tous les jours en contact avec les clients. Je dois être curieuse de leurs besoins des clients et de leur approche business pour essayer de proposer une solution adéquate. Cette curiosité est essentielle en interne; j’ai besoin de connaître notre plateforme par cœur pour être sûre de bien l’expliquer aux clients.
  • Energie : Je sais que j’ai beaucoup d’énergie mais je ne suis pas sûre de savoir toujours bien la gérer ⚡ ! L’énergie est importante pour toujours se placer dans l’action, ne pas regarder derrière soi et entraîner une équipe avec moi sur des projets ambitieux.
  • Focus: Je dois être super concentrée sur mon objectif afin de gérer les priorités et heureusement, chez October, nous avons des objectifs (OKR – Objective Key Results) bien définis.

Qu’est-ce que la diversité et l’inclusion vous évoque ?

C’est drôle que vous posiez cette question juste après celles des compétences parce que pour moi, c’est étroitement lié. La diversité c’est interagir avec des personnes qui ont des compétences différentes des miennes, qui viennent d’un milieu différent et qui ont un point de vue différent. Cela signifie aussi ne pas reproduire ce que je sais, sortir de ma zone de confort, prendre un autre chemin.

L’inclusion, c’est s’assurer que nous disposons d’une méthodologie et d’un environnement propice à faire naître la diversité. En d’autres termes : ne pas avoir de préjugés (et ça ce n’est pas toujours simple).

Quel a été votre premier point de contact avec le monde du digital ?

October !

Comment pensez-vous que la technologie va impacter votre secteur dans les prochaines années ?

Notre vision chez October est de simplifier le financement des PME. Demain, nous voulons que les entrepreneurs puissent obtenir un prêt depuis leur portable à tout moment et de n’importe où : nous n’avons jamais été aussi près d’y parvenir, mais pour cela nous devons rester super concentrés !

Quel type de travail feriez-vous si vous n’étiez pas dans la fintech ?

Journaliste (oups n’est plus un métier très à la mode, qui appartient au « vieux monde » comme certains peuvent le penser) !  Je pense que rendre accessible l’information et vulgariser la connaissance sont 2 éléments essentiels dans une démocratie.

Que faites-vous de votre temps libre ?

J’aime le ski (et j’ai découvert récemment le ski de randonnée, que j’aime encore plus), le kite-board, le wake-board, la course à pied, passer du temps avec mes amis et ma famille et me détendre en lisant des livres (surtout ceux sur la Seconde Guerre mondiale).

 


 

Chloé Mingant, Employee Engagement and Transformation Manager chez ENGIE

Quel est votre mission chez Engie ?

Je travaille au sein du Group Transformation Office d’ENGIE, à la Direction de l’engagement collaborateurs, et je pilote le déploiement de la plateforme i-DEAL qui offre aux collaborateurs l’opportunité d’investir sur des projets internes du Groupe et d’être associés à la vie de ces derniers. Déployée dans un 1er temps auprès de 30 000 collaborateurs, dans 3 pays (France, Belgique et Italie), nous prévoyons d’ouvrir progressivement la plateforme à de nouveaux pays.

L’ambition d’i-DEAL est de mettre en lumière la multiplicité des activités du groupe et de créer et renforcer le lien entre porteurs de projet et collaborateurs.

Que faisiez-vous avant de travailler chez Engie ?

L’environnement est le fil rouge entre toutes mes expériences. J’ai commencé ma carrière dans une TPE en lien avec le secteur des déchets puis ai fait le grand écart en rejoignant une entreprise du CAC40, Suez, toujours dans le secteur des déchets. J’ai ensuite commencé à travailler dans l’énergie en rejoignant ENGIE.

C’est important pour moi d’avoir une activité qui a du sens et un impact positif sur le monde dans lequel nous vivons.

Qu’est-ce qui vous passionne dans votre poste ?

Valoriser toute la richesse des activités d’ENGIE, mettre en lumière les hommes et les femmes derrière tous ces projets, créer du lien entre ces porteurs de projets et les collaborateurs du groupe : c’est passionnant. Le faire via une plateforme de financement participatif, c’est en plus très innovant.

Mon activité me permet de rencontrer des gens d’horizons différents et de travailler sur le collectif. J’adore ça.

Quelles sont les trois qualités nécessaires à votre poste ?

La curiosité, la polyvalence et la pédagogie. Il faut travailler à faire de cette aventure i-DEAL une aventure collective. Pour cela, il faut expliquer et partager le sens de cette initiative tout en restant à l’écoute des remarques et propositions d’évolution de la part des collaborateurs.

Qu’est-ce que la diversité et l’inclusion vous évoque ?

La diversité et l’inclusion, c’est permettre à chacun et chacune d’être soi au sein de l’entreprise : nous avons des valeurs et des objectifs en commun, mais nous venons également avec notre propre expérience et la richesse de notre individualité.

Quel a été votre premier point de contact avec le monde du digital ?

Le digital a toujours été présent. La TPE dans laquelle j’ai travaillé commercialisait du contenu digital en marque blanche sur des sites de collectivités : nous devions fournir des informations précises sur les consignes locales de tri et de prévention des déchets. Chez Suez ensuite, j’ai construit un outil d’évaluation des gaz à effet de serre. Enfin chez Engie, j’ai mis en place un dispositif d’écoute clients et l’ai connecté au CRM de mon entité pour rendre l’information accessible à tous en temps réel. Puis aujourd’hui i-DEAL.

Comment pensez-vous que la technologie va impacter votre secteur dans les prochaines années ?

La technologie impacte les offres et les services que nous pouvons proposer à nos clients.

Parmi les projets mis en ligne sur i-DEAL, nous avons par exemple une plateforme digitale qui permet aux clients BtoB français, de façon très simple et au-delà des mécanismes existants, de tracer très précisément l’origine de l’énergie renouvelable consommée et de mettre en partage les surplus d’énergie renouvelable produits.  Elle améliore ainsi la traçabilité et favorise la proximité.

La technologie nous permet d’être plus performant et innovants pour accélérer la transition énergétique de nos clients.

Quel type de travail feriez-vous si vous n’étiez pas dans les Énergies ?

J’évoluerais à un poste qui me permettrait de continuer à apprendre, de continuer à être en contact avec une multiplicité d’acteurs engagés et de construire quelque chose de positif.

Que faites-vous de votre temps libre ?

Je m’occupe de ma famille et de mes enfants, ça prend du temps, mais c’est du bonheur. Je lis beaucoup, j’aime aller au théâtre et profiter de mes amis. Profiter de la vie finalement !