logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

october

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin d’un prêt garanti par l’État ?

Récemment, nous avons annoncé deux nouvelles importantes : la première est qu’October est en mesure de distribuer des prêts garantis par l’État français ; la deuxième est que nous utilisons désormais Magpie, un modèle d’évaluation automatique de l’éligibilité des entreprises, construit sur des algorithmes d’apprentissage automatique, pour analyser et sélectionner les demandes de prêts jusqu’à 250.000 euros, garantis par l’État.

Qu’est-ce qu’un prêt garanti par l’État ?

La crise du Covid-19 ayant accru l’incertitude économique, les investisseurs sont en général moins disposés à accorder des prêts. Mais maintenant plus que jamais, les PME ont besoin de financement, parfois pour leur croissance, plus souvent dans le contexte actuel pour assurer le maintien de leur activité alors que leurs revenus sont (temporairement) en baisse.

Afin d’octroyer aux PME les liquidités dont elles ont besoin pour poursuivre leur activité, les gouvernements réduisent le risque pour les prêteurs grâce à des garanties d’État. Les garanties d’État couvrent une partie de la perte en cas de défaut de paiement d’une entreprise. En d’autres termes, si une entreprise ne peut pas rembourser le prêt, l’État remboursera partiellement pour l’entreprise. Il est donc plus sûr pour vous, en tant que prêteur, de prêter à une PME.

En France, le gouvernement a annoncé un paquet exceptionnel de 300 milliards d’euros de prêts garantis par l’État pour soutenir les PME françaises. Grâce à cette garantie, l’État français couvre jusqu’à 90 % du capital prêté.

Quand les Instant Projects entrent en jeu

Afin de gagner en efficacité et de distribuer davantage de prêts, October digitalise encore plus son analyse crédit pour les projets jusqu’à 250 000 euros, couverts par une garantie d’État. Pour cela, nous utilisons Magpie, un modèle d’évaluation automatique de l’éligibilité des emprunteurs à un financement, construit à partir d’algorithmes d’apprentissage automatique sur de grandes quantités de données collectées par October au cours des 5 dernières années dans différents pays.

Les Instant Projects reposent sur une idée simple : plus le financement est long et complexe, moins les entreprises peuvent travailler sur leurs projets. C’est pourquoi, grâce à Magpie, les entreprises éligibles sauront en quelques minutes si elles peuvent obtenir un prêt et à quel coût.

Jusqu’à présent, nous avons publié 10 Instant Projects couverts par la garantie de l’Etat français, financés par près de 4.000 prêteurs. Si vous avez prêté à l’un de ces projets, il y a de fortes chances que vous ayez remarqué certaines différences par rapport aux projets traditionnels.

  • La première différence est la structure de remboursement particulière, due aux conditions fixées par la garantie de l’État français : pendant les 11 premiers mois, il n’y a pas de remboursement; pas de capital, pas d’intérêts. Les intérêts sont remboursés au cours du 12ème mois. L’emprunteur peut également rembourser le capital (partiellement ou totalement) à la fin de la première année. Si l’emprunteur décide de ne pas rembourser l’intégralité du prêt, il est possible d’étaler le remboursement du capital sur une période de 1 à 5 ans. Pendant cette période, un nouveau taux d’intérêt est appliqué. Vous trouverez une explication plus détaillée dans notre tutoriel dédié.
  • La deuxième différence est une description moins détaillée du projet : pour les Instant Projects, nous fournissons toujours des informations générales et les données financières de l’entreprise, mais nous ne fournissons pas autant de détails sur le motif du financement que pour les projets standard, car ces informations sont normalement rédigées par nos analystes crédit. Les Instant Projects bénéficiant de la garantie de l’Etat français sont destinés à soutenir les PME et d’assurer la continuité de leur activité, suite à la crise Covid-19. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Objectifs des Instant Projects couverts par la garantie de l’État français

Les mesures prises pour réduire la propagation du Covid-19 ont affecté les PME de diverses manières. Pensez aux restaurants, aux hôtels et aux magasins qui ont été contraints de fermer, ou aux fabricants qui ont dû réduire leur production pour répondre à une baisse de la demande. De nombreuses PME disposent d’économies pour survivre à une brève baisse d’activité. Les fournisseurs et les institutions gouvernementales ont également aidé les PME à survivre grâce en allongeant les délais de paiement et en leur offrant des subventions. Cependant, en raison de la crise sanitaire, beaucoup de PME connaissent une baisse d’activité prolongée et les entreprises peuvent avoir besoin de liquidités supplémentaires pour plusieurs raisons. Prenons quelques exemples concrets :

  1. Paiement des fournisseurs : même durant la crise, les entreprises sont toujours dépendantes de leurs fournisseurs. En cas de baisse du chiffre d’affaires, les entreprises doivent recourir au crédit afin d’obtenir les liquidités nécessaires pour les payer et garantir l’accès aux ressources nécessaires à la production.
  2. Paiement des salaires : la baisse d’activité et la diminution du chiffre d’affaires signifient également une baisse de liquidités pour payer les salaires. Cependant, la main-d’œuvre est essentielle pour assurer le maintien de l’activité et la reprise après la crise. Afin d’éviter de recourir à des mesures drastiques telles que les licenciements économiques, certaines entreprises empruntent pour garantir les liquidités nécessaires au paiement des salaires.
  3. Paiement du loyer et autres coûts fixes : même pendant la crise, les entreprises sont confrontées à un certain nombre de coûts fixes tels que le paiement du loyer des locaux dans lesquels elles exercent leur activité. Les entreprises doivent parfois emprunter de l’argent pour payer ces charges fixes pendant la crise, jusqu’à ce qu’une nouvelle augmentation du chiffre d’affaires qui leur permette de couvrir ces coûts.
  4. Taxes et contributions : un autre coût fixe auquel les entreprises doivent faire face sont les impôts et les charges sociales sur les employés. Bien que dans de nombreux pays, les gouvernements aient introduit des mesures visant à alléger la charge fiscale des entreprises pendant la crise, le chiffre d’affaires actuel généré par l’activité des entreprises pourrait ne pas suffire à couvrir ces coûts.
  5. Nouveaux investissements : la crise actuelle a certainement un fort impact sur la production des entreprises, mais cela ne signifie pas que certaines d’entre elles ne puissent continuer à innover et à croître. Dans de nombreux cas, un nouvel investissement peut être la réponse la plus appropriée pour les entreprises ayant dû modifier leur business model ou cherchant à profiter de nouvelles opportunités générées par la crise. October représente une solution adaptée aux entreprises souhaitant profiter des nouvelles opportunités présentes sur le marché, même en ce moment.

Quelle que soit les raisons du besoin de financement d’une entreprise, grâce aux Instant Projects et à la garantie de l’État français, October est désormais en mesure d’offrir une solution de financement encore plus rapide et efficace aux PME. En tant que prêteur, ces projets vous permettront de diversifier encore plus votre portefeuille et d’aider les entreprises au moment où elles en ont le plus besoin.