logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

8 choses à savoir avant de commencer à prêter.

  1. De 20€ à 2 000€, vous choisissez

    Vous choisissez les projets parmi une sélection d’entreprises françaises, espagnoles, italiennes ou hollandaises et décidez du montant à prêter. Le minimum est de 20€ et le maximum imposé par la loi est de 2 000€ par projet. Dans tous les cas, prêter sur October est totalement gratuit : aucun frais d’entrée, de sortie, de gestion, de dépôt, de retrait.

  2. Documents nécessaires pour finaliser son inscription 

    Une fois votre Compte créé, vous devrez, pour pouvoir l’abonder et prêter, le “vérifier”, c’est-à-dire ajouter des documents en ligne

    • Une première pièce d’identité en cours de validité et en couleurs : CNI recto et verso ou passeport,
    • Une seconde pièce d’identité (différente de la première) : CNI, titre de séjour, passeport permis de conduire, carte vitale ou livret de famille,
    • Un RIB à votre nom. Si votre banque est une banque en ligne (N26, OrangeBank,…), pensez à joindre un justificatif de domicile de moins de 3 mois.
  3. Deux types de prêteurs sur October

    October est ouvert aux prêteurs particuliers et institutionnels. Les investisseurs institutionnels et les dirigeants d’October investissent dans le fonds October, qui finance au moins 51 % de la plupart des prêts d’October afin d’aligner leurs intérêts sur les vôtres. Certains projets ne peuvent être financés que par des prêteurs particuliers.

  4. Remboursements mensuels entre le 15 et le 20

    Les prêts October sont des crédits amortissables. Tous les mois, les emprunteurs remboursent une partie du capital et des intérêts. Les mensualités sont versées chaque mois entre le 15 et le 20. En savoir plus.

  5. 1 projet sur 100 sélectionné

    L’analyse des projets qui sont présentés sur October est effectuée en interne. Pour les projets Standard, les analystes d’October collectent des données quantitatives et qualitatives de l’entreprise telles que les indicateurs financiers, le management et les perspectives du marché. Les Instant projects sont analysés par nos modèles de notation automatique utilisant des algorithmes d’apprentissage automatique pour évaluer la probabilité de défaut de l’emprunteur, appelés Magpie et Kea. Ces modèles permettent à October de faire une offre de prêt aux entreprises en quelques secondes. Tous les projets reçoivent une note de risque de A+ à C-, du plus faible au plus élevé.

  6. Le plus important, la diversification !

    La clé pour limiter le risque de perte de capital est de diversifier votre portefeuille. Nous recommandons de diversifier sur au moins 100 projets, idéalement 100.  Si vous avez 1000€ à investir, mieux vaut prêter 20€ à 50 projets plutôt que 100€ à 10 projets. Il vous suffit donc de diviser la somme initiale que vous souhaitez investir par 100 afin d’obtenir le montant moyen à prêter.  

  7. Fiscalité des revenus

    October se charge du prélèvement de l’impôt sur le revenu (12,8%) et des prélèvements sociaux (17,2%) et de leur transmission à l’administration fiscale, ce qui signifie que les intérêts que vous recevez chaque mois sont nets d’impôts. Vous recevrez chaque année une fiche synthétique de vos prélèvements fiscaux (IFU) et vous n’aurez qu’à vérifier votre déclaration de revenus. Si vous n’êtes pas (ou faiblement) imposable, vous pourrez faire une demande de dispense de prélèvement à la source en septembre de chaque année, valable pour l’année suivante. 

  8. Les retards ou défauts de paiements

    Le prêt aux PME est un activité risquée qui peut impliquer une perte en capital due à un retard ou un défaut de paiement. October gère pour le compte des prêteurs l’ensemble du processus de recouvrement des prêts en retard ou défauts. Plus précisément, October se charge du recouvrement amiable et gère le recouvrement judiciaire avec un partenaire externe. En savoir plus.

 

Vous avez des questions concernant les Prêts Garantis par l’État ?
Consultez notre FAQ dédiée 👉 9 choses à savoir sur les PGE