logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

Prêts en ligne : Lendix ouvre son bureau italien in Les Echos

La plate-forme de prêt en ligne française ouvre un bureau à Milan. La carte européenne du « crowdlending » commence à prendre forme. Retrouvez l’article complet dans Les Echos du 12/01/2017, rédigé par Edouard Lederer.

La montée en régime se poursuit pour Lendix. La plus grande plate-forme française de prêt aux PME – elle revendique 45,3 millions d’euros de crédit générés en 2015 et vise en France les 100 millions dès 2017 – doit annoncer ce jeudi l’ouverture de son bureau italien, après une première implantation à l’étranger, en Espagne, en 2016. Il sera dirigé par Sergio Zocchi, « business angel » et récemment encore associé chez United Ventures, un fond italien de capital-risque. Une dizaine de personnes vont être recrutées et un premier prêt italien doit être accordé au premier trimestre.

«  Les équipes d’origination [qui identifient les PME en quête de financement, NDLR]  et d’analyse crédit doivent forcément être locales, car elles doivent parfaitement connaître l’environnement économique pour cibler les bonnes entreprises », détaille Sergio Zocchi.

Les ambitions seront, dans un premier temps, limitées, avec de 7 à 8 millions d’euros de crédit tant pour l’Italie que pour l’Espagne.

Avec ce mouvement, la carte européenne du « crowdlending » commence à se dessiner. Les premières plates-formes de prêt en ligne, qui mettent en relation des PME et des investisseurs (particuliers ou professionnels), ont, dans un premier temps, joué à l’intérieur de leur propre pays. Mais, à la différence des banques de détail, elles passent assez facilement les frontières. Lendix entend ainsi, sans difficulté technologique ni fiscale, permettre à un Italien de prêter à une PME espagnole ou à un Français d’investir en Italie.

Découvrez l’intégralité de l’article du 12/01/2017 rédigé par Edouard Lederer pour Les Echos