logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

emprunteurs

Quel montant emprunter pour financer une entreprise ?

Lorsque l’on décide de créer ou de reprendre une entreprise, difficile de statuer sur le nombre de zéros à ajouter à la suite des premiers chiffres. Heureusement, il est possible d’estimer un montant à emprunter en prenant en compte plusieurs critères. Décryptage et conseils !

Des montants variables selon le type de financement professionnel choisi

Selon la méthode choisie et les aides potentiellement octroyées, vous pouvez financer partiellement ou totalement une entreprise. Mais lorsque l’on décide de créer ou de reprendre une entreprise, plusieurs paramètres sont à prendre en compte dans le choix du plan de financement. Par exemple, le montant à emprunter pour le rachat d’une entreprise pourra être moindre. La raison ? La structure, le personnel ou encore les partenariats établis avec d’autres entités sont préexistants.

Mais dans le cadre d’une création d’entreprise, les frais sont nombreux : investissement dans du nouveau matériel, campagnes publicitaires, recrutement… Le montant de l’emprunt peut s’élever à des centaines de milliers d’euros. Là encore, tout dépend de la méthode de financement privilégiée : crédit bancaire professionnel, love money, investisseurs privés, financement participatif à l’image du prêt pour entreprise October, etc.

Dès lors, comment déterminer le montant raisonnable à emprunter ? Deux solutions s’offrent à vous : calculer votre capacité d’endettement et la rentabilité de votre projet.

Emprunter à hauteur de sa capacité d’endettement

Pour savoir quel montant emprunter, les créateurs ou repreneurs d’entreprise doivent procéder à un calcul simple : leur capacité d’emprunt correspond à leur capacité d’autofinancement divisée par 3 voire par 4. On s’explique !

Dans le cadre d’un emprunt bancaire traditionnel, les banques estiment que les prêts bancaires professionnels doivent pouvoir être remboursés en 3 voire 4 années maximum. En étudiant minutieusement votre capacité de remboursement/d’endettement, elles parviennent à estimer un montant maximum à prêter.

Si vos besoins sont importants en termes de financement et d’apport personnel, vous devrez prouver votre capacité à rembourser dans le temps imparti. Dans ce cas précis, ce n’est pas le créateur d’entreprise qui estime la hauteur du montant à emprunter, celui-ci pouvant être freiné par ses fonds propres.

Si vous optez pour une méthode de financement différente, le mieux est alors d’établir un business plan solide avec un rétroplanning financier s’étalant sur les 3 prochaines années. Par vos propres moyens ou en faisant appel à l’expertise d’un professionnel, définissez votre capacité d’emprunt en limitant, au maximum, les risques !

Emprunter selon la rentabilité de votre projet

Autre point crucial dans l’estimation du montant à emprunter : la rentabilité de votre projet. Si vous avez peu de fonds mais que votre projet est très prometteur, la banque ou toute autre forme d’organisme de financement pourraient revoir à la hausse le montant du prêt.

Par exemple, October calcule le FCCR (Fixed Charge Coverage Ratio) d’une entreprise. L’idée derrière ce calcul ? Estimer la rentabilité opérationnelle de l’entreprise. Pour ce faire, October déduit de cette rentabilité l’impôt sur les sociétés, les investissements autofinancés divisés par les charges financières ainsi que le montant des échéances annuelles de la dette. Résultat ? Si votre projet présente un FCCR élevé, vous avez toutes les chances de votre côté pour emprunter un montant important !

Jusqu’à quel montant peut-on emprunter ?

Pour un créateur d’entreprise ou un repreneur de société, le montant à emprunter est variable et dépend de plusieurs caractéristiques liées à son profil (capacité de remboursement, rentabilité du projet, bilan financier actuel, besoins…). Si October propose des prêts entre 30 000€ à 5 000 000€, d’autres organismes de financement présentent des prêts moindres ou plus élevés. Le tout est de garder à l’esprit que tout prêt doit être remboursé : se lancer oui, mais sans prendre de risques !