logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

La Révolution Fintech – épisode 3 : Dirigeants de PME, 6 clés pour bien choisir sa plateforme de prêt 

1 – Le montant et la durée de financement 📅

Les montants pouvant être accordés et les durées peuvent être limités en fonction des plateformes et de leur fonctionnement. Lendix offre des possibilités de financement étendues avec des prêts allant de 30 000 € à 5 000 000 € sur des durées de 3 mois à 7 ans.

2 – Le taux d’intérêt 📊

Il existe deux méthodes utilisées par les plateformes pour fixer les taux d’intérêt :

  • Les équipes de la plateforme analysent chaque projet d’entreprise en détail et le taux est fixé en fonction du risque estimé pour les prêteurs. C’est la solution choisie par Lendix afin de garantir les taux les plus justes pour les emprunteurs et les prêteurs.
  • Les prêteurs fixent eux-mêmes le taux d’intérêt grâce à un système d’enchères inversées. Cette solution peut conduire à des taux qui ne reflètent pas bien la réalité du projet.

3 – La garantie de financement 💯

Certaines plateformes comptent uniquement sur leur communauté de prêteurs particuliers pour financer les projets d’entreprises. Lendix ajoute à sa communauté de prêteurs, un groupe d’investisseurs institutionnels ce qui permet de garantir que chaque projet proposé sur la plateforme sera financé en intégralité.

4 – La commission et les frais de gestion 💰

Les commissions prélevées par les plateformes de prêt en ligne se situent généralement entre 3% et 5% du montant emprunté. La plupart des plateformes prélèvent également tous les mois une commission couvrant les frais de gestion des flux. Lendix prélève une commission de montage de dossier égale à 3% du montant emprunté seulement si le projet est accepté par l’emprunteur. Une commission de gestion des flux, égale à 1/12% du montant restant à rembourser, est également prélevée tous les mois. Il n’y a pas d’autres commissions ou frais cachés.

5 – La transparence de la plateforme 🔍

Toutes les plateformes ne communiquent pas sur leur activité ou leur historique. Pourtant, étudier le nombre de projets, les montants financés au cours des derniers mois ou le nombre de prêteurs présents sur la plateforme est un bon indicateur de la santé d’une plateforme. Lendix met à disposition toutes ces données de manière transparente afin de rendre possible et de faciliter la comparaison entre plateformes.

6 – La réglementation 👮‍♂️

Toutes les plateformes de prêt en ligne françaises doivent avoir le statut d’IFP (Intermédiaire en Financement Participatif) ou de CIP (Conseiller en Investissement Participatif), créé en mai 2014 par le Gouvernement français et doivent se conformer aux directives de l’ORIAS. C’est un élément dont il faut s’assurer en se rendant sur une plateforme de prêt en ligne.