logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

Le suivi des défauts, en toute transparence

Selon l’expression consacrée, “no risk, no gain”: prêter aux entreprises est un placement attractif mais risqué.

Une entreprise peut faire défaut, ne plus rembourser ses emprunts et vous risquez alors de perdre le montant qu’elle vous doit. Grâce à cet article, vous en saurez plus sur ce qu’il se passe lorsqu’un tel événement arrive, les catégories de projets en défaut et nos statistiques de recouvrement.

Que se passe-t-il lorsqu’une entreprise fait défaut? 

Le 5 du mois, Lendix prélève les Emprunteurs du montant à rembourser aux Prêteurs. Les prélèvements peuvent être rejetés ou rappelés (par la banque ou par l’emprunteur) jusqu’à 5 jours ouvrés après la date de prélèvement (c’est la norme SEPA). En cas de rejet de prélèvement, voici les différentes étapes de gestion du retard par Lendix.

1 – Prise de contact : dès le rejet ou le rappel, notre équipe Recouvrement prend contact avec l’emprunteur. Il y a alors 3 scénarios possibles :

  • L’emprunteur régularise directement l’échéance impayée dès que nous l’avons notifié du rejet.
  • L’emprunteur ne parvient pas à régulariser immédiatement ou dans les jours qui suivent le remboursement mensuel, nous entrons dans un dialogue pour comprendre sa situation et trouver une solution. Nous maintenons la gestion amiable avec l’emprunteur en interne dans le cas où nous sentons qu’il est de bonne volonté, qu’il vit une difficulté passagère et qu’il suggère une solution. Cette stratégie d’accompagnement est, dans notre expérience, la meilleure chance de recouvrer les fonds, tant que la confiance est maintenue.
  • Nous ne parvenons pas à entrer en contact avec l’emprunteur ou celui-ci n’est pas coopératif malgré nos prises de contact répétées. Nous transmettons alors à notre partenaire recouvrement.

2 – Si l’échéance n’est pas régularisée, le projet passe en gestion directe auprès de notre partenaire de recouvrement. Les phases de recouvrement sont les suivantes :

  • Recouvrement amiable dont l’objectif est de recouvrer la créance de manière bilatérale. Cette étape peut durer plusieurs semaines en fonction de la bonne volonté de l’emprunteur. Les actions menées par notre partenaire sont : appels téléphoniques, envoi de courriers, e-mails et mise en demeure de payer.
  • Recouvrement judiciaire ou procédure judiciaire (si non régularisation au terme de la phase amiable) dont l’objectif est de recouvrer la créance par voie d’une action auprès du Tribunal de Commerce. Cette étape peut durer plusieurs mois. Deux facteurs décident de l’issue de cette phase : la décision du tribunal (paiement en totalité, partiellement, ou non-paiement) et la solvabilité de l’emprunteur. Les procédures collectives (liquidation, redressement judiciaire et plan de sauvegarde) entrent dans la catégorie recouvrement judiciaire.

Tout au long de ces étapes, Lendix gère la relation avec le partenaire Recouvrement et informe les Prêteurs très régulièrement de l’avancée des différents travaux. De plus, vous pouvez maintenant faire un suivi centralisé de la santé de votre Portefeuille, en filtrant depuis la page Prêts les projets en retard de paiement.

Les statistiques des projets en défaut

La transparence est une de nos valeurs clé. C’est pourquoi vous pouvez retrouver à tout moment le taux de défaut du Portefeuille Lendix (actualisé chaque début de mois) sur notre page statistiques. Ce taux de défaut est présenté en montant (montant en défaut / total montant encours) et en nombre (nombre de projets en défaut / nombre de projets en cours) :

Comme le recouvrement des créances est un processus dynamique, le taux de défaut change presque tous les mois. Les défauts interviennent en moyenne 11 mois après le début du financement, cependant la jeunesse du portefeuille impacte fortement ce chiffre.

Les statistiques de nos actions de recouvrement

28 projets sur les 36 ont fait l’objet d’un recouvrement amiable directement par Lendix ou avec l’aide de notre partenaire recouvrement. À fin janvier 2018, Lendix avait recouvré 93% du montant des échéances en souffrance. Les 7% restants peuvent dans le futur passer en recouvrement judiciaire si la protection des prêteurs le demande.  Les statistiques historiques nous montrent qu’en moyenne les projets sont recouvrés de manière amiable sous 60 jours.

8 projets sur les 13 sont actuellement en procédure de recouvrement judiciaire. 7 projets sont concernés par une procédure collective :  1 projet est en liquidation judiciaire, 5 en redressement judiciaire et 1 en plan de sauvegarde. Dans le cas du dernier projet en recouvrement judiciaire, nous défendons les intérêts des Prêteurs devant le Tribunal de Commerce en suivant une procédure contentieuse.

Le prêt aux PME est une activité risquée et la meilleure stratégie d’investissement pour réduire le risque de perte en capital est la diversification de votre Portefeuille. Celle-ci est cruciale car elle permet de minimiser l’impact des défauts sur le taux de rendement interne du Portefeuille. Plus ce dernier est diversifié, plus votre rendement est statistiquement stable.