lendix

devient

logo
En savoir plusContinuer sur october.eu

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site web. En continuant sur notre site, vous acceptez ces conditions. En savoir plus

Étude de cas # 3 : Investir rapidement pour répondre à un contrat important

28 août 2015

A l’occasion de la sortie du 2ème livre blanc de Lendix, nous avons le plaisir de vous exposer 3 études de cas réelles mais anonymisées. Zoom aujourd’hui sur la société Z qui a recours à une plateforme de prêts pour investir rapidement afin de répondre à un contrat important. Retrouver le livre blanc complet ici.

 

 

ACTIVITÉ

La société Z est spécialisée dans l’organisation d’évènements pour des clients professionnels issus de secteurs très variés comme le secteur bancaire, l’agroalimentaire, le bâtiment et infrastructures, la mode et beauté, la distribution ou encore les constructeurs automobiles. Z travaille surtout pour de grands groupes européens (Airbus, L’Oréal, BMW, Carrefour…). Créée il y a 17 ans, l’entreprise réalise aujourd’hui environ 4 millions d’euros de chiffre d’affaires et est rentable. Z vient de gagner un important contrat pour le lancement d’un nouveau modèle par un constructeur automobile dans 3 mois.

 

LA PROBLÉMATIQUE

Il est nécessaire de réaliser plusieurs investissements importants pour un montant d’environ 100 000 €, notamment l’achat d’écrans géants. La contrainte est simple : Z doit passer commande d’ici 3 semaines maximum auprès de ses fournisseurs pour espérer être livrée à temps et respecter les délais imposés par son client.

 

LA RÉPONSE POSSIBLE D’UNE PLATEFORME DE PRÊTS

La plateforme de prêts propose un délai maximum de 17 jours entre la première prise de contact et la mise à disposition des fonds. Le surcoût par rapport à un emprunt bancaire est de l’ordre de quelques milliers d’euros sur la durée du prêt (48 mois). Au delà du fait que le prêt se fait sans avoir à donner de caution ni de garantie, le simple argument de la vitesse suffit à convaincre la PME. Le surcoût financier est négligeable par rapport aux enjeux du contrat.

 

« retournez à la liste des articles