lendix

devient

logo
En savoir plusContinuer sur october.eu

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site web. En continuant sur notre site, vous acceptez ces conditions. En savoir plus

Compte-rendu de la 7ème soirée Prêteurs

26 avril 2019

Mercredi 3 avril dernier avait lieu la 7ème Soirée prêteurs dans les locaux d’October à Paris. Près de 80 prêteurs se sont réunis pour l’occasion. Merci à tous d’être venus folded hands

Nous avons préparé un compte-rendu à ceux qui n’ont pas pu venir ou à ceux qui ont déjà oublié ce que nous nous y sommes dits. 😉

1/ La cartographie des prêteurs October

Olivier Goy, fondateur d’October, a débuté la présentation par une cartographie des prêteurs October dans le monde ! October compte aujourd’hui une communauté de plus de 48.000 prêteurs dont plus de 16.000 sont actifs (i.e. ont prêté au moins à un projet).

Comment sont répartis géographiquement nos prêteurs ?

– 89% en France,

– 5% en Espagne,

– 4% en Italie,

– 1% aux Pays-Bas,

– 1% à l’international (hors France, Espagne, Italie et Pays-Bas). Ce sont en général des prêteurs français, espagnols, italiens ou néerlandais expatriés.

Les prêteurs français sont les plus nombreux aujourd’hui. October est active en France depuis 4 ans maintenant, 2 ans en Espagne, 1 an en Italie et depuis octobre 2018 aux Pays-Bas.

À quoi ressemble un prêteur type chez October ?

– C’est un homme (et oui 88,2% des prêteurs October sont des hommes),

– Dans sa quarantaine (la moyenne d’âge des prêteurs est de 43 ans),

– Qui vit en ville (les prêteurs sont en majorité des citadins),

– Avec un portefeuille moyen de 3.500€ (la somme de tous ses prêts),

– Et 33 projets.

Olivier Goy entre dans quasi toutes ces « cases » à un détail près, son Portefeuille est beaucoup plus diversifié ! Pour quelle raison ? C’est une promesse des dirigeants d’October : celle d’investir automatiquement et systématiquement dans tous les projets October et d’aligner leurs intérêts sur ceux de tous prêteurs. 

 

2/ Les Prix October

Nous aimons remercier nos prêteurs qui tous les jours font d’October la première plateforme de prêt participatif en Europe continentale grâce à leur confiance.

– Le prix du prêteur le plus loyal pour Antony C., inscrit depuis le 26 février 2015 (date de lancement d’October) et qui prête aujourd’hui encore 4 ans après, a remporté un pull October.

– Le prix du prêteur le plus européen pour Yann C., 52% de ses prêts sont à des entreprises espagnoles, italiennes ou néerlandaises. Il a remporté un assortiment culinaire de spécialités locales.

– Le prix du prêteur le plus curieux (vous vous demandez comment nous pouvons mesurer la curiosité ? Tout simplement avec le nombre de connexions à votre compte October) : C’est Patrick S. et ses 3168 connexions qui ont remporté une boîte de chocolats Alain Ducasse, clin d’oeil à notre premier emprunteur.

3/ Quelques données 
  • Évolution du nombre de prêteurs October :

Les prêteurs italiens et espagnols sont présents en plus grand nombre sur la plateforme qu’en novembre dernier lors de notre dernière soirée prêteurs. Et pour la première fois, les prêteurs néerlandais sont présents sur ce graphique avec plus de 200 prêteurs.

Merci pour votre confiance et engagement à nos côtés, à l’image de notre record de prêteurs sur un projet : 4.577 prêteurs sur Oceanis Promotion (1,5M / 36 mois / 6,65%) en octobre 2018 avec 570.000€ financés.

  • Évolution du montant prêté :

L’année 2018 a vu un bel essor de l’Espagne et de l’Italie, qui représentent ensemble 40% des montants prêtés !

  • Évolution du nombre de projets :

Après un mois de janvier un peu calme (il s’agit en effet de la période où les entreprises font leur closing et votent leur budget, et ne souhaitent pas forcément emprunter), les mois de février et de mars ont été florissants de projets, avec environ un projet par jour ouvré !

4.1/ Retrospective 2018
Lendix devient October : les 4 grandes raisons de ce changement de nom ? 

1. Cela fonctionne bien en italien, espagnol, français, néerlandais, allemand, … Et October est une société européenne,

2. Lendix est né en octobre 2014 à l’occasion de la publication de la loi ouvrant une brèche dans le monopole bancaire en France,

3. C’est un nom super facile à retenir qui ne nous cloisonne pas dans un métier (prêt, finance,…) ou seulement dans la catégorie des noms inattendus !

4. Qui a dit que nous avions besoin d’un nom qui explique ce que nous faisons ? Est-ce que quelqu’un se plaint qu’Apple ne vend pas de fruits ? 

Retrouvez toutes les raisons derrières ce changement dans notre article de Blog.

🇳🇱 Pays-Bas – lancement en octobre 2018

– Un point sur l’équipe à Amsterdam : il y a actuellement 9 personnes, et nous y construisons notre département Data Science,

– 8 projets ont été financés, pour un total de 2 millions d’euros par plus de 10.000 prêteurs,

– Les PME y sont plus digitalisées qu’en Europe du Sud, et le marché du financement participatif est plus important.

 

Pour rappel, voici le contexte de l’opération Grandir Ensemble :

– 11 grands groupes empruntent 100.000€ sur October pour ouvrir la voie aux PME,

– Les PME ne s’appuient souvent que sur les banques,

– Au total, les 1.100.000€ ont été financés par 14.940 prêts.

 

4.2/ Retrospective du premier trimestre 2019

Améliorations techniques 

Benjamin, notre CPO (Chief Product Officer) et anciennement CTO,  a présenté les améliorations ayant été développées pour optimiser votre expérience utilisateur, telle que le nouveau système d’investissement (la file d’attente virtuelle), les 48h de prévisualisation, la nouvelle page d’abondement, etc.

100M€ remboursés aux prêteurs

Il a fallu 36 mois pour atteindre les 50M€ remboursés aux prêteurs, et seulement 10 de plus pour atteindre le cap des 100M€ ! Grâce aux 16.000 prêteurs, c’est plus de 590 PME accompagnées dans leur développement.

5/ Pourquoi les emprunteurs viennent se financer sur October ?

Voici les 4 principales raisons pour lesquelles les entreprises se financent sur October :

– Un financement rapide : les fonds sont disponibles sous 7 jours,

– La souplesse de nos procédures : l’expérience client est au centre, nous essayons de comprendre leur métier, leurs challenges,

– Nous ne demandons pas de caution personnelle,

– Nous finançons ce que les banques ont du mal à financer en l’absence de cautions : les actifs intangibles, le recrutement, les rénovations, etc.

Varier les projets

Nous avons pour objectif de diminuer le montant moyen des projets : aujourd’hui, celui-ci est de 700.000€. Diminuer ce montant permettrai de présenter plus de dossiers (en montant, industrie et géographie). Sur le mois de février, nous avons financé 18 projets, et 19 projets sur le mois de mars. Cela fait presque un projet par jour ouvré sur les deux derniers mois !

October accompagne les entreprises lors des moments clés de leur développement.

6/ Objectifs de l’année 2019 : la roadmap Tech

Règle des 48h

Afin d’éviter aux prêteurs de se précipiter sur les projets sans avoir le temps d’en connaitre le contenu, nous avons mis en place cette nouvelle règle. Désormais tous les projets peuvent être prévisualisés sur la plateforme 48 heures minimum avant leur ouverture aux prêts.

Abondement

Depuis 2015 et la création d’October, nous n’avions pas retravailler sur le fonctionnement de la page d’abondement. Le nouveau design rend désormais l’ensemble du processus d’abondement plus facile et plus clair pour vous. Nous avons également introduit pour les prêteurs néerlandais l’abondement par I-deal, solution simple et rapide !

File d’attente

À partir de maintenant, les demandes de prêt suivent une file d’attente virtuelle. Chaque prêt est enregistré immédiatement l’un après l’autre et vous êtes informé par e-mail une fois votre prêt comptabilisé. Nous avons développé cette file pour :

– Fluidifier votre expérience de prêt,

– Réduire les erreurs,

– Égaliser les chances de prêts entre les prêteurs,

– Nous permettre de répondre à la demande d’une communauté croissante.

Application mobile

La 4ème version de l’app mobile est prévue pour cet été. C’est notre plus grande mise à jour depuis le lancement de l’application mobile : nous allons revoir en profondeur l’ergonomie, tout en intégrant ce qui manquait de l’expérience web. Nous intégrons notamment le Touch ID, dont vous nous avez beaucoup parlé, ainsi que l’inscription complète depuis mobile. Nous espérons aussi améliorer très largement les performances de l’application.

7/ Notre 4ème fonds institutionnels 

Comme vous le savez, nous avons un modèle mixte de prêteurs : prêteurs particuliers (comme vous) et prêteurs institutionnels co-prêtent sur tous les projets. Cela nous permet de garantir le financement aux emprunteurs et que chaque collectes aboutissent (votre épargne ne sera pas mobilisée pour rien).

Nous avons lancé des fonds successifs de taille croissante avec des actionnaires ayant participé au premier fonds pour établir par la suite notre track record (historique de performance).

Le premier fonds de 20M€ nous a permis d’établir ce track record et de lever le second fonds de 90M€.

Nous avons par la suite élargi à des investisseurs européens pour le troisième fonds, notamment compte tenu de l’ouverture de deux pays en 2017 et d’un pays en 2018 : nous visions une cible géographique plus grande.98% des institutions du fonds 2 sont dans le fonds 3.

 

8.1/ Point sur le recouvrement 

La vie des entreprises n’est pas un long fleuve tranquille : les sociétés ont des hauts et des bas sur le plan business, opérationnel, etc. Cela peut être :

– Des baisses d’activités,

– Des problèmes de facturations,

– Des problèmes de personnel,

– Des incidents type inondations, incendies, équipements qui ne fonctionnent pas comme prévu, etc.

Nous avons une équipe de recouvrement expérimentée : 4 personnes au total : 2 à Paris, 1 à Milan, 1 à Madrid. Il est impératif d’avoir une présence locale pour une efficacité maximale : prêter aux PME comporte un risque au même titre qu’investir en action ou obligation.

Une constante chez October ? La transparence sur les évènements qui peuvent perturber la vie d’une entreprise (bons et mauvais).

On ne prend rien à la légère et on ne baisse jamais la garde. Le 5 du mois les prélèvements des échéances partent et entre le 5 et le 15, c’est une course qui démarre pour l’équipe recouvrement : coups de fil, e-mails, rendez-vous, pression maximum pour recouvrer l’échéance du mois. C’est le début de la procédure amiable. Si on se rend compte que l’emprunteur est coriace, nous passons au recouvrement judiciaire avec l’aide de nos partenaires recouvrement. Pour en savoir plus sur nos procédures de recouvrement vous pouvez consulter ce tutoriel.

8.2/ Point sur le recouvrement 

L’efficacité d’une équipe de recouvrement se mesure au montant recouvré. Il est de 70% depuis la création d’October sur les dossiers en amiable.

– Recouvrement amiable : 24 projets pour un montant de 8,3M€,

– Recouvrement judiciaire : 29 projets pour un montant de 6,02M€.

Le recouvrement judiciaire comprend les entreprises en procédure collective (plan de sauvegarde, redressement judiciaire et liquidation judiciaire) ainsi que les projets pour lesquels, nous October, avons décidé d’entamer des actions judiciaires.

Il y a également :

24 entreprises en procédure collective (comprises dans les 29 projets). L’action October est plus limitée sur ce type de projets. Nous déclarons les créances pour le compte des prêteurs et faisons le suivi avec le mandataire judiciaire.

– 5 entreprises en recouvrement judiciaire (inclus dans les 29 projets). Nous, October, avons décidé d’entamer des actions judiciaires.

 

9.1/ La diversification

La diversification est la seule stratégie d’investissement qui vous permet de vous protéger du risque de perte en capital : un portefeuille diversifié rend le défaut (qui est inéluctable) moins douloureux. Encore une fois il est important de répéter que diversification signifie pour un montant à prêté équivalent, mieux vaut répartir de petits montants sur de nombreux projets que l’inverse. Si vous comptez prêter 1000€ il vaut mieux prêter 20€ à 50 projets que 100€ à 10 projets. Nous ne vous poussons pas au prêt mais au mieux prêter : diversifié et équi-pondéré.

 

9.2/ La diversification

Et voici la spécialité des soirées prêteurs : ce graphique représente le TRI net des défauts des prêteurs en fonction du nombre de projets dans leur portefeuille.

Vous pouvez remarquer qu’une partie des prêteurs actifs (5,3% dès 16.000) ont un TRI négatif, dû à un ou plusieurs projets en défaut dont ces derniers représentent une part importante de leur portefeuille (surpondération du ou des défauts). Seulement 2% des prêteurs qui ont un TRI négatif ont plus de 50 projets dans leur portefeuille.

Une certaine stabilité du TRI est notable lorsque le nombre de projets dépasse 50 (seul 0,5% des prêteurs qui ont plus de 50 projets dans leur portefeuille ont un TRI négatif).

« retournez à la liste des articles