logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

Comment obtenir un financement pour son projet professionnel

Comment obtenir un financement pour son projet professionnel ?

Il y a l’idée et il y a les fonds pour la concrétiser. Si beaucoup ont l’idée, nombreux sont ceux qui peinent à avoir le financement adapté. Or pour financer son projet professionnel, il existe plusieurs méthodes. Spoiler alert : non, elles n’impliquent pas toutes une visite chez le banquier !

Le crédit bancaire professionnel

Pour financer son projet, l’un des moyens le plus connu et classique reste le crédit bancaire professionnel. Les banques sont des intermédiaires de choix pour obtenir le financement de votre projet professionnel. Toutefois, elles ont des exigences accrues (expérience du créateur/repreneur, capacité de remboursement, capitaux propres…) et des délais de validation de dossier assez importants. En ce moment les établissements bancaires proposent également des PGE (Prêt Garantie par l'État).

Les plateformes de prêt en ligne

Les plateformes de prêts comme October permettent de financer tous types de prêt professionnel pour les entreprises établies faisant preuve d'une capacité de remboursement suffisante. Elles sont généralement très rapide dans leur décision, propose un parcours totalement en ligne et permettent de financer un gamme de projets très large.

Les fonds d’investissement

À l’heure actuellement, l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) compte environ 30 fonds d’investissement. Le principe ?  Les fonds d’investissement acquièrent des parts du capital d’une société non cotée en bourse. Le financement du projet porte généralement sur 5 types d’opérations :

  • L’innovation
  • Le développement
  • Reprise, transmission ou cession
  • Rachat d’entreprise en difficulté
  • Infrastructures

Les prêts interentreprises

Depuis la mise en place de la loi Macron, les SARL, SA ou SAS peuvent financer le projet d’une entreprise avec qui elles sont liées économiquement (sous-traitance, GIE, etc.). Les prêts effectués par ces entreprises sont accordés pour une durée maximale de 2 ans et bénéficient aux ME, TPE, PME ou ETI.

Les prêts d’honneur

Lors d’une création ou d’une reprise d’entreprise, le financement de projet professionnel peut se faire via un prêt d’entreprise. Pour une création ou une reprise d’entreprise, le prêt d’honneur est octroyé par les réseaux d’accompagnement, sans intérêt ni caution personnelle. Toutefois, il est limité au plafond de 90 000 €.

Les aides et subventions

Afin d’encourager les professionnels, de nombreuses aides et subventions existent. Nous pouvons citer l’Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise (ACCRE), la garantie transmission ou encore le contrat de développement transmission proposée par Bpifrance. Sans compter les réductions d’impôts ou exonération d’impôts sur les bénéfices pour certaines entreprises !

 

Les prêts brasseurs

Lorsque vous créez ou reprenez un bar ou un restaurant vous avez la possibilité de faire appel à un prêt brasseur, directement auprès d'entreprises fournisseurs. Ces prêts très répandus permettent de financer tout ou partie d'un projet de manière habile.

Le financement participatif

Plus récent, le financement participatif est une méthode innovante pour le financement d’un projet professionnel. Aujourd’hui, il existe plusieurs plateformes de crowdfunding pour financer votre projet. Si certains se basent sur un crowdfunding de don (KissKissBankBank, Ulule…), d’autres font de l’Equity crowdfunding.

Dans le premier cas, il s’agit de faire appel à une communauté pour financer le projet. En échange d’une somme d’argent, le donneur recevra une contrepartie non financière de la part de la marque. Dans le second cas, les donneurs deviennent des actionnaires et auront le droit à une partie de vos bénéfices futurs.

L’avantage du financement participatif ? Il est simple, moderne, rapide, et offre une certaine visibilité à votre projet… Avant même sa concrétisation !