Prêt de trésorerie pour une entreprise

Aujourd’hui, le financement d’une trésorerie d’entreprise peut être opéré de plusieurs manières. Mais pour augmenter vos chances de financement, le tout est d’étudier l’importance de vos besoins et de déterminer la solution la plus adaptée. Avoir une société, c’est aussi devoir faire face aux imprévus et pouvoir les surmonter efficacement. En temps normal, October finance des projets de croissance. Avec l’octroi de PGE, la plateforme finance exceptionnellement les besoins de trésorerie des professionnels.

Le crédit de trésorerie d’entreprise

 

Le prêt de trésorerie d’entreprise est une solution courante pour financer les fonds de votre société. En négociant un prêt sur le court ou long terme, vous pourrez éviter de connaître la problématique du trou de trésorerie. Le crédit de trésorerie d’entreprise vous permettra d’injecter des liquidités dans vos caisses.

 

L’affacturage

 

Autre possibilité de financement de trésorerie d’entreprise : l’affacturage. Cette démarche consiste à céder une voire plusieurs de vos créances commerciales à un “factor”. Ce factor est, en réalité, un établissement financier spécifique qui procède, après cession de créance commerciale, au financement de la trésorerie d’entreprise.

La cession Dailly

 

Similaire à l’affacturage, la cession de créances commerciales Dailly est à négocier avec une banque. Cette dernière s’engagera à vous verser le montant de la facture n’ayant pas été encore payée. En revanche, vous devrez lui rembourser dès que l’encaissement sera effectué.

 

 

 

 

L’escompte bancaire

 

L’escompte bancaire est un dispositif qui permet à une société de transmettre un ou plusieurs effets de commerce à son organisme bancaire de référence. La banque va, en échange, avancer le montant des créances, après détermination d’un taux d’escompte en amont.

L’autorisation de découvert

 

Aussi utile qu’un prêt de trésorerie pour une entreprise, l’autorisation de découvert est une solution appréciable lorsque les temps sont durs. Elle permet, en effet, de continuer son activité bien que le solde de trésorerie soit négatif. Cette autorisation de découvert est estimée à l’avance avec votre banque et peut être comprise entre 1 et 12 mois.

 

L’augmentation de capital

 

En augmentant le capital social de votre entreprise, vous avez la possibilité de créer de nouvelles actions pouvant intéresser les actionnaires. De cette manière, le financement de la trésorerie passe, avant tout, par un renforcement de celle-ci. Toutefois, cette solution est relativement onéreuse et demande un investissement (financier et humain) important.

Les prêts d’honneur

 

Autre alternative au crédit de trésorerie d’entreprise, les prêts d’honneur sont une solution pour financer la trésorerie de votre société. Plusieurs réseaux associatifs offrent des prêts d’honneurs aux créateurs ou repreneurs d’entreprise ayant des business plan intéressants. Les prêts d’honneur peuvent aller au-delà des 50 000€ et bénéficier d’un taux zéro.

Le financement interne (associés)

 

Dans le cas où vous n’êtes pas seul.e à la tête d’une entreprise, vous pouvez décider de recourir à un financement interne grâce à l’aide de vos associés.

Le financement personnel ou “Lovemoney”

 

Si obtenir un prêt de trésorerie d’entreprise auprès de votre banque est délicat, vous pouvez toujours faire appel à vos proches (famille, amis, entourage…) pour vous aider à faire affluer des liquidités dans votre entreprise. Cela évite notamment d’avoir à rembourser un emprunt bancaire sur plusieurs mois voire années…

 

La plateforme de prêt

 

Enfin, le financement participatif est un moyen moderne et efficace pour financer la trésorerie d’une entreprise dans le cadre d’un PGE. Démarche 100% dématérialisée, le financement participatif est rendu possible grâce à des plateformes de mise en relation entre porteurs de projet et investisseurs/donneurs.