logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

Entretien avec un prêteur October #8

Cette semaine, partons à la rencontre de notre premier prêteur italien ! Davide M. a 45 ans et travaille dans une compagnie d’assurance. Aujourd’hui, il nous parle de son expérience en matière de placement avec Lendix.

Comment avez-vous connu Lendix ?
J’ai connu Lendix grâce à un collègue qui est toujours attentif et curieux de découvrir de nouvelles choses ainsi que par le biais d’une news sur le crowdlending et les prêts.

Quelles sont les raisons pour lesquelles vous prêtez sur Lendix ?
Parce que je pense que c’est un bon investissement. Le processus de sélection des projets me semble très prudent. Les taux d’intérêt sont vraiment intéressants. De plus, l’implication des investisseurs institutionnels et des dirigeants de Lendix renforce mon opinion. Enfin, d’un point de vue économique, je pense que le financement participatif est l’instrument du futur dans le domaine des prêts : accessible aux petits investisseurs et utile aux PME.

Comment sélectionnez-vous les projets ?
Je lis d’abord la présentation de l’entreprise et du projet. J’ai des critères assez linéaires et « simples » : je ne prête pas aux projets de plus de 60 mois et j’exclue les projets inférieurs à 100 000 €. Pour ce qui est des taux d’intérêt, je commence par un objectif de base de 5% à 24 mois et j’ajoute un point de pourcentage par année pour atteindre 8% à 60 mois.

Comment gérez-vous le risque de placement ?
Le secret est de diversifier son portefeuille en prêtant à de multiples projets. Diversifier, ce n’est pas forcément investir un peu dans tout, mais choisir ses projets avec soin.

Quelle est votre stratégie de placement ? Préférez-vous sélectionner soigneusement certains projets ou investir dans un maximum de projets pour diversifier rapidement votre portefeuille ?
Ma stratégie de placement est décrite ci-dessus. Bien que l’on puisse investir à partir de 20 €, il peut être préférable d’investir un montant légèrement plus élevé afin d’obtenir un rendement plus élevé. Il s’agit également d’initier un mécanisme virtuel de réinvestissement à moyen et long terme. Comme je viens de le dire, je crois qu’il est essentiel de diversifier, même géographiquement.

Votre profession aide-t-elle vos choix d’investissements ?
Quelle que soit ma profession ou ma formation, j’essaie toujours de me tenir au courant en lisant des articles, en analysant et en essayant d’accroître mes connaissances techniques afin de devenir un investisseur « conscient », c’est-à-dire pas imprudent mais pas dans l’autre extrême non plus. Comme le dirait Warren Buffett : « Ayez peur quand les autres sont cupides et avides quand les autres sont craintifs ».

Dans quels autres produits financiers investissez-vous ?
J’ai investi dans des actions sur le marché boursier italien, des fonds d’actions et des obligations. Tout cela vise à maintenir un équilibre entre les différents investissements, à répartir les ressources dans le temps en fonction des opportunités et à réinvestir une partie de ce qui a été gagné.

Selon vous, comment Lendix pourrait s’améliorer ?
La plateforme évolue et s’améliore constamment. Dans ce processus, j’aimerais pouvoir être notifié des nouveaux projets publiés en temps réel, car je ne peux pas constamment accéder au site Web de Lendix ou garder un œil sur mes emails. J’aimerais avoir un service SMS/alerte qui m’avertit, peut-être à l’avance, des projets en cours de publication.*

Recommanderiez-vous Lendix à un ami ? Pourquoi ?
Pour tout ce qui précède, je recommande à mes amis et collègues d’essayer cette plateforme.

*Nous profitons de l’occasion pour rappeler à tous nos investisseurs que nous avons récemment lancé la nouvelle application mobile Lendix. Téléchargez-la pour iOS ou Android, recevez des notifications push et investissez directement depuis votre smartphone !