logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

Le crowdlending, nouvelle source de financement des entreprises en Europe : chiffres clés par pays

europe-lendix-banner

Venu du Royaume-Uni, le crowdlending séduit désormais les entreprises d’Europe continentale

Le financement des entreprises par le crowdlending est apparu à la fin des années 2000 au Royaume-Uni où il a atteint en 2015 le volume impressionnant de 1,2 milliard d’euros selon l’étude « Pushing Boundaries: The 2015 UK Alternative Finance Industry Report ». En 2016, les plateformes leaders au Royaume-Uni tutoient désormais les 100 millions d’euros prêtés par mois.

Ce phénomène gagne désormais l’Europe continentale, avec des niveaux de croissance comparables à ceux observés au Royaume-Uni à des stades de développement similaires.

En 2015, les trois pays leaders étaient les Pays-Bas (avec 74 millions d’euros financés), l’Allemagne (49 millions d’euros) et la France.

Les pays d’Europe du Sud emboitent également le pas avec 16,8 millions d’euros financés en Espagne 2015 et plus modestement l’Italie, deux marchés où le nombre de PME potentiellement éligibles au crowdlending est comparable à celui de la France ou de l’Angleterre.

 

Un développement favorisé par une évolution réglementaire favorable et un dénominateur commun à travers toute l’Europe : la protection des utilisateurs

Les processus d’analyse crédit, de souscription, de recouvrement sont souvent passés à la loupe des régulateurs avant l’enregistrement officiel des plateformes de prêt aux entreprises. Ces démarches réglementaires, souvent longues, sont indispensables afin de créer les conditions de confiance nécessaires auprès des prêteurs particuliers et des entreprises emprunteuses.

En Espagne par exemple, seules 6 plateformes de prêt aux PME apparaissent à ce jour sur le registre officiel de la CNMV, le régulateur espagnol. Lendix est de fait la première et unique plateforme européenne à avoir obtenu le feu vert du régulateur et mettra en ligne les premiers projets espagnols d’ici quelques semaines.

Bien que d’inspiration commune, chaque pays met en place sa régulation spécifique, portant par exemple sur les montants maximums finançables par des particuliers (2 000 € par projet en France, 3 000 € en Espagne pour des investisseurs « non accrédités »…)

Pour une plateforme aux ambitions européennes telle que Lendix, il faut savoir naviguer dans un cadre règlementaire exigeant et spécifique dans chaque pays, même si des synergies existent sur certaines typologies d’investisseurs (notamment institutionnels).

 

Lendix, une ambition forte au service des entreprises européennes

Sur l’année 2016, le marché français des plateformes de prêt aux PME a déjà atteint 62,6 millions d’euros prêtés à fin octobre 2016, soit une multiplication par 3 par rapport à octobre 2015 (source : baromètre de crowdlending.fr d’octobre 2016).

Lendix arrive en tête du marché avec 33,7 millions d’euros prêtés sur cette même période, soit plus de 50% de parts de marché.

Cette position de leader renforce les ambitions de la plateforme à s’étendre en Europe continentale. Pour cela, Lendix compte s’appuyer sur les bonnes pratiques appliquées en France notamment en matière de technologie, pour les répliquer rapidement en Espagne et en Italie où le tissu de PME a des besoins similaires.

Grâce à cela, très prochainement, une PME espagnole sollicitant un prêt sur une plateforme européenne telle que Lendix pourra s’adresser à une communauté de prêteurs européens !