logo lendix

devient

logo october
En savoir plusContinuer sur october.eu

< tous les projets

Oracom 4

présenté par October France

210 000 €

4.75%

48 mois

A

Si j’avais prêté à ce projet?

prêté à ce projet, signifie…

remboursés au total

hors fiscalité

Créez votre compte

Attention Prêter de l’argent à des TPE/PME présente un risque de perte en capital et nécessite une immobilisation de votre épargne.

location

Lieux

Paris, France

activity

Activité

Information & Communication

Présentation de l’entreprise

Oracom est l’un des principaux éditeurs indépendants de presse magazine en France, avec une trentaine de marques et près de 400 numéros édités par an sur des sujets très variés, vendus en kiosques (90% du chiffre d’affaires) via Les Messageries Lyonnaises de Presse (MLP). L’impression est sous-traitée auprès d’une dizaine d’imprimeurs en France ou à l’étranger suivant le format et le tirage souhaité.

Créée il y a 20 ans par Jean-Phillipe Pecoul appuyé par la famille Dini et le soutien d’Audacia (entrée au capital en 2013), l’entreprise a développé depuis 10 ans un modèle très original qui lui a permis de s’adapter aux nouvelles donnes de son secteur et d’avoir une croissance soutenue.

Oracom se différencie fortement des autres acteurs du secteur grâce à :

– Un portefeuille dynamique qui lui assure une très bonne adaptabilité au marché, avec chaque année 5 à 6 lancements et 2 à 3 arrêts de titres

– Une position de n°1 en France des titres sous licences (60% du chiffre d’affaires) en partenariat avec les plus grands éditeurs européens

– Un positionnement prix haut de gamme, avec une moyenne unitaire de prix supérieure à 10€

– Une grande sécurité par la dispersion des risques entre 10 grandes familles et plus de 40 thèmes couverts (Top 10 magazines = 36% du chiffre d’affaires (CA), Top 20 = 48% du CA). Sa culture interne repose sur l’innovation permanente, réfléchie et un modèle de production de contenu organisé.

Le groupe dispose aussi notamment de fortes positions de marché en France : n°1 sur le développement personnel, thématique en forte croissance et sur le high-tech et les outils de création numérique, n° 3/4 sur la photo mais aussi de fortes présences sur la décoration, l’histoire, etc.

Oracom est le 1er partenaire en France d’éditeurs internationaux leaders. L’entreprise exploite sur les marchés francophones, sous licence de ces éditeurs, des produits au succès prouvé à l’étranger. Elle est notamment le premier partenaire francophone de :

– Future plc, groupe international anglo-saxon coté à la Bourse de Londres

– Imagine Publishing, groupe international basé en Angleterre

– Immediate Media, groupe international basé en Angleterre

– WPG, 3ème groupe media néerlandais

Ces partenariats lui assurent un niveau de risque faible (produits ayant prouvé leur succès à l’étranger), une bonne visibilité à moyen terme (moyenne de contrats sur 5 ans) et des perspectives de croissance régulière (nouveaux titres lancés par ses partenaires).

Présentation du projet

Oracom a lancé ce mois-ci le magazine Respire en France qui connait déjà un grand succès en Angleterre depuis 2016. Ce nouveau magazine bien-être bimestriel intervient dans la sphère du développement personnel dont Oracom est leader sur le marché français.

La société souhaite emprunter 210 000 € sur 48 mois pour financer les frais liés au lancement du magazine :

• Mise en place plus importante pour assurer une meilleure visibilité, impacts invendus et impressions

• Frais de relation presse et promotion (agence, affichage, campagne digitale)

• Frais de support des premiers numéros (affichage, campagne digitale)

Pour rappel, la communauté de prêteurs Lendix a accompagné Oracom en 2015 à hauteur de 350 000 € pour le lancement de la version française du magazine Top Gear, en juin 2016 à hauteur de 170 000 € pour le lancement de la version française du magazine Focus Science (Genius Science) et en octobre 2016, à hauteur de 200 000 € pour développer son offre par l’organisation de conférences autour des thèmes phares du groupe.

L’avis de l’analyste

Notre analyse est basée sur les comptes consolidés du groupe sachant qu’Oracom SA réalise 74% du chiffre d’affaires du groupe, 78% de sa rentabilité opérationnelle et enregistre la majeure partie de l’endettement consolidé. Le périmètre de consolidation du groupe englobe Oracom SA et ses deux filiales : Editions 21, spécialisée sur les thèmes de la téléphonie, de la décoration et des loisirs et Oracom Edition dont l’activité est l’édition de livres.

Avec un chiffre d’affaires de 21 430 728 € en 2015, le groupe a un excellent historique de performance en termes d’activité combiné à une rentabilité opérationnelle à deux chiffres. L’année 2016 confirme les bonnes performances passées, avec un chiffre d’affaires supérieur à 23 millions d’euros selon l’atterrissage 2016, en légère baisse par rapport au prévisionnel mais un niveau de rentabilité équivalent à 2015 conforme au plan.

Le prévisionnel a été élaboré sur la base des comptes consolidés 2015 en intégrant les échéances de dettes financières. La société possède une excellente capacité de remboursement avec un multiple de FCCR prévisionnel (Fixed Charge Cover Ratio*) à 2,20 et une solide structure financière avec un ratio prévisionnel dettes nettes/ebitda de 0,8 et dettes nettes/fonds propres de 1,17.

Les analyses du projet et de la société conduisent à une notation de crédit « A » avec une forte solidité financière et un taux à 4,75% l’an.

Points forts

• Bon historique d’activité et de rentabilité avec une marge d’ebitda en progression régulière

• Portefeuille de titres très diversifié avec plus de 400 titres sur une niche de magazines spécialisés à plus de 10 €, dont 60% proviennent de licences d’adaptation de magazines qui ont déjà prouvé leur succès à l’étranger

• Excellente capacité de remboursement

• Solide structure financière renforcée par la présence au capital d’Audacia depuis 2012

Point de vigilance

• L’édition est un secteur difficile

*Le multiple de FCCR à 2,20 signifie que la société a une marge de sécurité de 120% par rapport à sa capacité à rembourser ses échéances de crédit.

L’avis d’expert est donné à titre indicatif sur la base des éléments fournis par le porteur du projet et des informations provenant de nos bases de données (Scores & Décisions, Fichier Bancaire des Entreprises). Cet avis ne constitue qu’un élément de réflexion dans la prise de décision d’un prêteur pour participer au financement d’un projet.

Comme mentionné dans la présentation du projet, Oracom a financé plusieurs projets de développement avec Lendix. Chaque opération est venue financer des projets distincts de lancement de concepts ou magazines. Par ailleurs, Oracom est suivi par un pool bancaire élargi.